Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Sur la piste de Virus

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Vous avez appris que le principal suspect dans l'affaire Virus n'est autre que la grande maréchale Roaille, le bras droit de Raubahn. Ilberd est convaincu qu'elle est venue à Gridania dans un but précis et il voudrait l'attraper en flagrant délit. Suivez-le et aidez-le à surveiller l'espionne impériale.

Eline Roaille est partie en direction de la porte du blaireau bleu. Continuez votre traque avec le capitaine Ilberd.

Eline Roaille est entrée à l'intérieur des Feuilles de carline. Chercherait-elle à prendre l'aéronef ? C'est en tout cas ce que redoute Ilberd. Allez jeter un coup d'œil rapide dans la taverne et interrogez Ephemie dans la salle d'attente de l'aérodrome.

Ephemie est certaine qu'Eline Roaille n'est pas montée à bord d'un aéronef. Sortez du bâtiment et signalez sa disparition mystérieuse à Ilberd.

Ilberd avait complètement oublié l'existence du Perchoir. Il pense que la suspecte se cache actuellement dans une chambre et il semble décidé à passer l'auberge au peigne fin. Pendant qu'il s'exécute, il voudrait que vous alliez voir quatre de ses Braves situés près des accès à la Cité. Interrogez-les et demandez-leur s'ils ont aperçu Eline Roaille.

Vous avez parlé avec les quatre Braves de la deuxième escouade. Cependant, aucun d'entre eux n'a vu la suspecte. Rendez-vous à la place de l'Éthérite et faites votre rapport à Ilberd.

Alors que vous croyiez votre cible perdue pour de bon, un ninja de Doma, ou shinobi comme ils s'appellent entre eux, est venu vous informer qu'Eline Roaille avait quitté la Cité par la jetée de la rive est. Ilberd a perdu une bataille, mais il n'a pas perdu la guerre. Le capitaine des Braves du Cristal est décidé à la poursuivre dans la Forêt de l'est.

Déroulement

  1. Parler à Ilberd.
  2. Parler de nouveau à Ilberd.
  3. Parler à Ephemie.
  4. Faire un rapport à Ilberd.
  5. Parler aux Braves de la 2e escouade, à Nouvelle Gridania et à Vieille Gridania.
  6. Faire un rapport à Ilberd, à la place de l'Éthérite.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Ilberd : Écoutez bien. La personne que nous suspectons d'être Virus n'est autre que le bras droit de Raubahn, autrement dit la grande maréchale Roaille.
Avant de rejoindre les Immortels, Eline était une mercenaire réputée pour ses talents de combattante. On raconte qu'elle manie les armes d'hast comme personne.
Originaire d'Ishgard, c'est l'étrangère qui occupe le plus haut rang dans la grande compagnie uldienne... à l'exception du Général, évidemment.
Je suppose qu'on vous l'a déjà dit, mais Raubahn est un homme qui choisit ses collaborateurs en fonction de leur compétence. À ses yeux, le lieu de naissance ou la race n'ont aucune importance.
Aussi, quand il a formé les Immortels, il s'est entouré de personnes de tous horizons. Bien sûr, les monétaristes se sont gardé le droit de poser leur veto à une candidature. Après tout, c'est eux qui mettaient la main à la poche.
Leur aversion pour les étrangers était connue de tous, et leur dédain à l'égard du peuple ishgardais était encore plus fort à cause de leur retrait brutal de l'Alliance Éorzéenne.
Normalement, le Cartel aurait dû s'opposer à la nomination de Roaille à un poste aussi élevé, mais ils n'ont rien dit. Étrange, n'est-ce pas ?
Ce n'est pas tout. Quand Raubahn s'éloigne d'Ul'dah pour exercer ses fonctions à l'étranger, c'est normalement à Roaille que revient la responsabilité de commander les Immortels à sa place.
Par conséquent, elle n'a absolument rien à faire à Gridania aujourd'hui ! Si elle est ici, c'est forcément pour une raison.
J'ai demandé à la première escouade de réunir des preuves contre elle. Si en prime nous arrivons à l'attraper en flagrant délit, nous n'aurons aucun mal à prouver sa culpabilité.
Mes Braves surveillent déjà les portes de la Cité, et elle ne peut aller nulle part sans que nous le sachions. Le plan consiste à la suivre discrètement jusqu'à ce qu'elle se montre sous son vrai visage. Puis-je compter sur vos talents d'observation ?
Très bien. Dans ce cas, allons-y et tâchons de ne pas nous faire remarquer.

Ilberd : Roaille est allée en direction de la porte du blaireau bleu. Suivez-moi, <joueur>.

Ilberd : Roaille a disparu à l'intérieur des Feuilles de carline. Aurait-elle l'intention de prendre l'aéronef ?
Je meurs d'envie d'entrer mais j'ai peur que ma présence ne lui mette la puce à l'oreille. Pourriez-vous y aller à ma place, s'il vous plaît ? Jetez un coup d'œil rapide dans la taverne et visitez aussi l'étage inférieur.
Ah ! J'oubliais qu'une Brave monte actuellement la garde près de l'embarcadère. Demandez-lui si elle a vu quelque chose. Elle s'appelle Ephemie.

Ephemie : <Joueur> !? Ça alors, je ne m'attendais pas à vous rencontrer ici !
... Si j'ai vu la grande maréchale Roaille ? Non, désolée. J'ai observé attentivement tous les passagers des dernières navettes et aucun d'eux ne lui ressemblait de près ou de loin.

Ilberd : ... Roaille n'était ni dans la taverne, ni sur le quai d'embarquement ? M-mais c'est impossible ! Je ne l'ai pas vue sortir du bâtiment.
Elle ne s'est quand même pas volati...
Par tous les Dieux ! J'avais complètement oublié le Perchoir !
Raah ! Comment ai-je pu être aussi bête !?
Très bien, il n'y a pas de temps à perdre ! Je vais retourner chacune des chambres une par une si nécessaire. Vous, pendant ce temps, faites le tour de la Cité et interrogez mes hommes près des portes et de la jetée.
Je vous retrouve à la place de l'Éthérite dès que j'ai terminé.

Brave de la 2e escouade : ... Non, je n'ai vu personne correspondant à la description passer par ici.
Brave de la 2e escouade : Je peux vous certifier que la femme que vous recherchez n'est pas passée par ici. Cette porte est très peu usitée et je l'aurais remarquée immédiatement si elle l'avait empruntée.
Brave de la 2e escouade : ... La suspecte ? Non, je ne l'ai pas vue. Vous devriez aller interroger les autres Braves, peut-être que vous aurez plus de chance avec eux.
Brave de la 2e escouade : J'ai bien vu quelques Élézennes embarquer, mais je ne pense pas que la suspecte était parmi elles.

Ilberd : Alors, mes Braves ont vu quelque chose ?
... Bon, tant mieux j'ai envie de dire. En ce qui me concerne, j'ai fouillé le Perchoir de fond en comble, mais je n'ai trouvé aucune trace de Roaille.
Le gérant de l'auberge m'a assuré l'avoir vue entrer dans une chambre, mais elle n'en est jamais sortie. À mon avis, elle s'est déguisée et nous a filé entre les doigts.
Marchand ambulant : Bonsoir bonsoir, mon beau Monsieur. Puis-je vous proposer du tonifiant de Mun-Tuy ? Buvez-en un verre par jour pendant une semaine et vous jouirez de meilleures performances physiques, si vous voyez ce que je veux dire... Hé hé hé !
Ilberd : Merci l'ami, mais ça ira pour cette fois.
... Attendez. Ce collier ! Vous êtes un shinobi de Doma !
Shinobi : La femme que vous cherchez était à bord d'une embarcation qui a quitté Gridania par la jetée de la rive est.
Elle s'était grimée en marchande, mais il en faut plus que ça pour me berner.
Je ne saurais trop vous conseiller de poursuivre vos recherches dans la Forêt de l'est. Sur ce, je vous laisse...
Ilberd : Bénis soient les Domiens. Sans leurs talents uniques au monde, Roaille aurait réussi à passer entre les mailles du filet.