Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Sous l'Arbre du Sultan

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Le chef de gare avait la charge de Lilira, une jeune fille de bonne famille, mais elle a disparu alors qu'il avait le dos tourné. Il vous a demandé de fouiller les alentours de l'Arbre du Sultan, au sud-est de la gare de triage d'Ul'dah.

Vous avez trouvé Lilira au pied de l'Arbre du Sultan, ainsi qu'un homme portant de curieuses lunettes. Quelques instants plus tard, des entités du néant vous ont attaqués.

L'homme a combattu à vos côtés face aux entités pour défendre Lilira. Vous avez perdu conscience à peine la bataille terminée, et avez été assailli par une étrange vision dont le sens vous échappe. Vous pouvez maintenant retourner auprès de Papashan pour le rassurer sur le sort de sa protégée.

D'après Papashan, l'homme que vous avez rencontré répond au nom de Thancred, et fait des recherches sur l'éther. Le chef de gare vous remercie chaudement pour votre aide et espère que vous continuerez à porter secours aux Uldiens dans le besoin.

Déroulement

  1. Chercher Lilira à l'Arbre du Sultan.
  2. Parler à Papashan.
  3. Parler à Papashan.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Papashan : Ah, c'est une chance que vous soyez là, j'ai justement besoin d'un aventurier de confiance !
Il s'agit d'une affaire des plus pressantes. Seriez-vous prêt à m'aider ?
Quel soulagement !
Voyez-vous, j'étais chargé de veiller sur une jeune fille de la noblesse du nom de Lilira.
Je l'ai laissée quelques instants seule, oh, j'ai à peine détourné les yeux, je vous assure. Bref, à peine avais-je le dos tourné qu'elle en a profité pour disparaître !
Après toutes ces années de service irréprochable, je n'arrive pas à croire que j'ai pu laisser une chose pareille se produire ! S'il devait arriver quelque chose à la jeune demoiselle, une centaine de morts ne serait pas assez pour punir ma faute.
J'ai déjà demandé à plusieurs aventuriers de partir à sa recherche, mais pour l'instant, aucun ne l'a aperçue.
Je vous en prie, vous devez m'aider à la retrouver !
Les Douze soient loués, je savais pouvoir compter sur vous, <joueur> !
Je n'ai encore envoyé personne du côté de l'Arbre du Sultan, au sud-est d'ici.
Allez là-bas pendant que j'attendrai ici, en espérant qu'elle revienne.

Jeune fille en robe : Seigneur Sasagan...
Seigneur Sasagan, pardonnez-moi... Je suis à blâmer pour la perte de notre trésor.
Qui va là !?

Bel homme : Je vous trouve enfin, dame Lilira.
Quand comprendrez-vous qu'il est dangereux de sortir sans escorte ?

Lilira : Laissez-moi tranquille ! Partez sur le champ !

Bel homme : Voilà un ordre auquel je ne peux obéir, vous le savez bien.
L'éther dans cet endroit est instable. Je n'aime pas ça.
Rentrons avant que votre disparition ne mette tout le monde en émoi.
Vous êtes l'aventurier dont Papashan m'a parlé, non ? Bon travail.
Nous sommes-nous déjà rencontrés ?
J'ai l'impression de vous connaître...
Allons ensemble rassurer Papashan sur le sort de dame Lilira.
Ah, mais bien sûr c'était trop facile.
Reculez, ma dame, je vais me charger de ces importuns.
Et cet aventurier va m'aider, n'est-ce pas ?

Bel homme : Dites, ça va ?

Lilira : Quels étaient donc ces monstres ?

Bel homme : Des entités issues du néant, ma dame.

Lilira : Oh... J'ai entendu maintes histoires sur les entités, mais c'est la première fois que j'en vois de mes propres yeux.

Bel homme : Il n'est pas donné à n'importe qui d'invoquer de telles créatures...
Au fait, vous allez mieux ?
Vous avez subitement perdu conscience à la fin du combat, vous imaginez notre surprise. L'excès d'éther ici vous est peut-être monté à la tête.
Pardon ? Un cristal géant ? De quoi donc parlez-vous ?
Serait-ce... Eh bien, voilà une découverte des plus inattendues... Ah, ne faites pas attention à moi.
Je vais devoir m'excuser, j'ai un rapport à faire immédiatement.
Je vous confie dame Lilira. Faites en sorte qu'elle ne se perde pas.

Lilira : Nous... Je ne suis pas une enfant !
Je peux rentrer seule !

Bel homme : Une vraie petite tête de mule.
Bon, nous pouvons retourner vaquer à nos affaires, j'imagine.
Quelque chose me dit que nous nous reverrons, mon ami.

Papashan : Dame Lilira, vous êtes saine et sauve, les Dieux soient loués !
Je me suis tellement rongé les sangs pendant votre absence que j'ai vieilli de dix ans en l'espace de ces quelques heures !
J'ai quitté le service il y a quinze ans déjà, mais je n'ai jamais oublié mon devoir envers vous.

Lilira : ... C'est moi qui ai failli à mes obligations. Envers toi, et envers tous les Uldiens.

Papashan : Ma dame, ne vous tourmentez pas avec ça. Je me charge de remédier à la situation.
Mais je vous en prie, promettez-moi de ne plus vous mettre inutilement en danger.

Lilira : Pardonne-moi, Papashan. Je ne sortirai plus sans escorte, je t'en donne ma parole.

Papashan : Oh, <joueur>, vous êtes de retour.
Je crois comprendre que vous avez vaillamment combattu pour défendre dame Lilira contre des entités du néant.
Vous méritez toutes les richesses du pays en récompense d'un tel exploit ! Malheureusement, je ne suis pas en mesure de vous les donner.
... Un homme sarcastique avec une étrange paire de lunettes ?
Il doit s'agir de Thancred. C'est un érudit qui fait des recherches sur l'éther. J'admets qu'il a des façons suspectes, mais vous pouvez lui faire confiance.
Je vous remercie encore une fois pour votre aide en tout cas. Ce sont d'aventuriers comme vous dont ce pays J'espère que vous continuerez d'aider nos citoyens comme vous l'avez fait pour nous aujourd'hui!a besoin.