Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

La combativité du maître

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Selon Hamon, le secret pour vaincre les ennemis de grande taille est de leur infliger une myriade d'attaques spéciales. Il vous a ordonné d'aller vaincre des crapauds toxiques au Damné et de lui rapporter cinq paires de leurs cuisses.

Vous avez obtenu les cuisses de crapaud toxique. Apportez-les à Hamon, à la gare de Roncenoire.

Vous avez appris qu'il y avait des trafiquants de somnus près de la gare de Roncenoire, et Hamon vous a donné pour consigne de les arrêter. Commencez par obtenir des informations auprès des gens sur place.

Vous avez obtenu des informations qui devraient vous permettre d'appréhender les trafiquants de somnus. Allez en parler à Hamon.

Des gens suspects auraient été aperçus près du repaire des Qiqirns voleurs, à l'ouest de l'auberge le Coffre et le Cercueil. Tendez un guet-apens aux trafiquants de somnus en vous cachant à l'endroit que l'on vous a indiqué.

Vous avez découvert que l'un des trafiquants était en réalité l'élève disparu de Hamon, Rurukuta. C'est parce qu'il a découvert que son maître s'était affaibli qu'il aurait décidé de quitter la guilde des pugilistes. Allez en apprendre plus auprès de Hamon.

Hamon a reconnu ne plus être le même combattant qu'autrefois, ayant perdu beaucoup d'endurance et de combativité à cause de l'âge. Retournez à la guilde des pugilistes et discutez de la situation avec Chuchuto.

Malgré les révélations faites par Hamon, Chuchuto vous a expliqué qu'elle continuerait de respecter son maître. Elle désire même, avec votre soutien, l'aider à retrouver ses anciensréflexes. Continuez à vous entraîner afin de pouvoir réaliser le projet de Chuchuto.
* Hamon propose la prochaine quête aux pugilistes de niveau 20.

Déroulement

  1. Obtenir 5 paires de cuisses de crapaud toxique.
  2. Donner les cuisses de crapaud toxique à Hamon, à la gare de Roncenoire.
  3. Recueillir des informations sur les trafiquants de somnus.
  4. Faire un rapport à Hamon.
  5. Se cacher à l'endroit indiqué.
  6. Parler à Hamon.
  7. Parler à Chuchuto, à la guilde des pugilistes.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Hamon : Ho ho ! Salut <joueur>. Je vois à la façon dont tu te tiens que tu as encore progressé. Bien, cette fois, je vais te demander de te mesurer aux crapauds toxiques du Damné pour t'échauffer.
Je te préviens, il s'agit de créatures énormes, et elles sont donc très fortes, mais ce n'est pas une raison pour les craindre. Si tu utilises Haymaker au bon moment, tu dois pouvoir les battre facilement. À toi donc de rester concentré.
Pour me prouver que tu as bien vaincu plusieurs de ces gros crapauds, tu vas me rapporter cinq paires de leurs cuisses. C'est très important, alors n'oublie pas surtout.
Chuchuto et moi allons t'attendre à la gare de Roncenoire, car c'est là que je compte vous entraîner tous les deux cette fois. Bon courage à toi !

Hamon : Ho ho ! Tu m'as apporté les cuisses de crapauds ?
Miam miam ! C'est exactement ce qu'il me fallait ! Il ne me manque plus que du beurre et une tranche de citron soleil pour poêler ça, et...
Chuchuto : Euh, Maître...?
Hamon : Aheum... Je voulais dire que tu t'es bien battu, <joueur>. Maintenant que tu t'es bien échauffé, il est temps de passer à ton entraînement. Cette fois, Chuchuto et toi allez vous mesurer l'un à l'autre pour voir lequel de vous est le plus endurant...
Nanajapi : Oh ! Les rumeurs étaient donc vraies ! C'est bien le légendaire Hamon “Poings divins”, en chair et en os, à la gare de Roncenoire !
Hamon : Ho ho ho ! À chaque fois que je m'aventure hors de la guilde, c'est la même chose, mes fans accourent pour me voir. C'est ça que d'être célèbre.
Nanajapi : Maître Hamon, vous qui êtes si fort, je vous en supplie, aidez-nous ! Faites quelque chose contre les trafiquants de somnus qui sévissent dans les parages !
Chuchuto : Des trafiquants de somnus...? Mais c'est cette dangereuse substance soporifique que l'on fabrique avec des fleurs du rêve ! Il paraît qu'on tombe dans un sommeil sans fin si on en consomme trop...
Nanajapi : Oui... J'ai malheureusement un ami qui en est mort... C'est pour ça que je veux qu'on arrête ces malfrats et qu'on mette fin à ce fichu trafic, mais personne n'arrive à les attraper ici.
Hamon : Ho ho ho ! Rassure-toi, jeune homme, Hamon “Poings divins” est toujours prêt à aider les honnêtes gens. Ces fripouilles ne m'échapperont pas, tu peux me faire confiance !
Nanajapi : Oh, je le savais ! Que les Dieux vous bénissent, Maître Hamon ! Vous êtes notre héros à tous !
Hamon : Ho ho ho ! Mes plans sont quelque peu bouleversés, mais cela va tout aussi bien vous servir d'entraînement à tous les deux. Nous allons attraper ces margoulins !
Bien, <joueur>, Chuchuto, commencez par interroger les gens de la gare de Roncenoire et obtenez toutes les informations que vous pourrez à propos de ces trafiquants. Revenez me voir quand vous aurez découvert quelque chose d'intéressant.

Zuzumeda : Si c'est au sujet des trafiquants de somnus, moi, j'ai entendu dire qu'il s'agirait de membres des Alacrán, une organisation criminelle. Ils se déplacent toujours en groupe, paraît-il.
Osbert : Je ne sais pas si ça peut t'aider, mais à l'ouest d'ici, il y a l'ancien repaire des Qiqirn voleurs. Le lieu est normalement abandonné depuis longtemps, mais je resterais sur mes gardes par là-bas, si jamais tu décidais d'aller y jeter un œil.
Chuchuto : Ils disent qu'ils viennent juste d'apercevoir un Lalafell aux cheveux argentés qui avait l'air plutôt suspect. Il portait un gros sac et se dirigeait vers l'ouest...

Hamon : Les Alacrán... Des gens aperçus près d'un repaire de voleurs abandonné... Et un Lalafell aux cheveux argentés... Hmpf. Tout ceci ne me dit rien qui vaille.
Nous allons tendre un guet-apens à ces voyous. Allons d'abord voir cette ancienne cachette de Qiqirns, à l'ouest de l'auberge le Coffre et le Cercueil !

Hamon : Sapristi ! Je le reconnais...
Acolyte des Alacrán : Héhéhé... C'est une belle cargaison que tu nous rapportes là, Rurukuta. Weggfarr va être aux anges avec ça.
Lalafell aux cheveux argentés : Trêve de bavardages. On a pas le temps de tailler une bavette ici, il faut se dépêcher de livrer la marchandise.
Chuchuto : Rurukuta...! M-mais qu'est-ce que tu fais ici avec ces trafiquants !?
Rurukuta : Oh, Chuchuto ! Ça faisait longtemps. Et je vois que le vieux maître est là aussi...
Chuchuto : T-tu fais partie des Alacrán ? C'est pour ça que tu as quitté la guilde sans rien dire...? Quand je pense à tout le mauvais sang qu'on s'est fait pour toi, alors que toi, tu traînais avec ces trafiquants de somnus !
Hamon : Rurukuta, je ne crois pas t'avoir enseigné les secrets du combat au corps à corps pour que tu finisses avec des racailles de ce genre !
Hmpf ! Je ne vais pas m'abaisser à affronter cette vermine. Chuchuto, <joueur>, considérez que cela fait partie de votre entraînement ! Attrapez-moi ces vilains criminels !
Rurukuta : Vous autres, occupez-vous de ces minus !

Membre des Alacrán : Merde...! C'est Hamon “Poings divins” ! On a aucune chance contre lui...
Hamon : Exactement. Rendez-vous, si vous ne voulez pas goûter à mes enchaînements de coups.
Rurukuta : Ne me fais pas rire, vieillard débile !
Chuchuto, tu n'en as pas marre de te faire rouler par ce vieux débris ?
Chuchuto : Mais qu'est-ce que tu racontes !? Maître Hamon ne nous a jamais trompés...
Rurukuta : Tu crois ? Eh bien, laisse-moi te dire que moi, j'ai vu ce dont il était capable. À l'époque où j'étais encore à la guilde, j'étais allé m'entraîner dehors un soir...
J'ai par hasard vu le maître sortir d'une taverne, et en voulant le rattraper, j'ai été témoin de ce qu'une marmotte lui a fait...
Hamon : Hmm...? Tu cherches la bagarre, boule de poils ? N'as-tu donc pas peur du terrible Hamon, dont les attaques sont plus rapides que la lumière !?
Moooooooooouuuuuaaaah !!
Chuchuto : M-maître...?
Hamon : Ouf... ouf...Hmpf ! Tu n'es pas... une simple... marmo...!
Chuchuto : Maître !!
Hamon : Hmpf... Et moi qui rêvais... de mourir entouré... de jolies filles...
Chuchuto : Maître ! Mais qu'est-ce que ça veut dire !?
Rurukuta : Ce que ça veut dire ? Eh bien, c'est simple, le grand Hamon “Poings divins” est plus faible qu'une vulgaire marmotte. Voilà ce que ça veut dire !
Membre des Alacrán : Bouahaha ! Le légendaire maître du combat à mains nues est même pas capable de battre un rongeur ! Voilà quelque chose qui va réjouir Weggfarr !
Chuchuto : Qui aurait pensé que le maître deviendrait aussi faible avec l'âge...?
Hamon : Chuchuto... <Joueur>... Je suis désolé. Je n'avais aucune intention de vous tromper...
Malgré tous les combats que j'ai gagnés avec mes poings... Le temps s'est avéré un adversaire trop fort pour moi... Je n'ai plus la vitalité ni la combativité nécessaires pour enchaîner mes coups comme avant...
Rentrons à la guilde. Chuchuto, c'est toi qui vas te charger de la suite...

Chuchuto : Raaah ! Je ne sais plus quoi faire ! Le maître est complètement démoralisé depuis cet incident.
C'est vrai qu'il s'est un peu moqué de nous... mais je continue quand même de le respecter. Sans lui, je serais peut-être morte de faim dans la rue. Je lui dois tellement !
Mais si on ne fait rien, il va se refermer sur lui-même comme une huître de Rothlyt. Il faut absolument que je trouve un moyen de lui faire recouvrer ses anciens réflexes !
Ah, mais j'y pense, <joueur>, maître Hamon a dit que vous lui rappeliez le jeune combattant qu'il a été. Ça le stimulera sans doute de vous voir progresser et devenir aussi fort que lui autrefois.
Je vais donc vous enseigner la technique spéciale qui était son fort dans le temps. Ça sera à la fois bon pour vous et pour lui !
Elle s'appelle Toucher mortel et consiste à frapper les points de compression de l'adversaire pour lui infliger une douleur intolérable.
Je compte sur vous pour bien vous entraîner à cette nouvelle technique spéciale. Revenez voir le maître lorsque vous serez devenu plus fort.