Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Titan, l'Ébranleur des terres

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Riol vous a révélé que la Fratrie des gabiers avait autrefois utilisé une éthérite primitive pour se téléporter au cœur d'O'Ghomoro, dans le sanctuaire de Titan, et vous a indiqué son emplacement au Sentier de Zelma. Rendez-vous là-bas et examinez-la.

En découvrant l'éthérite primitive dont Riol avait parlé, Y'shtola a constaté que son signal s'était affaibli et s'est proposé de l'amplifier pour vous permettre d'accéder au centre d'O'Ghomoro et de terrasser Titan. Préparez-vous à affronter ce Primordial.
* Vous pouvez utiliser l'outil de mission afin de trouver des équipiers pour relever ce défi.

Alors que vous avez vaincu Titan, épargnant ainsi à Limsa Lominsa les ravages de sa colère, vous avez senti une sombre présence en train de vous observer... mais vous ignorez si elle était réelle ou juste le fruit de votre imagination. C'est alors que Y'shtola a fait son apparition et s'est proposée de vous téléporter hors d'O'Ghomoro. Rejoignez-la au camp du Lac d'airain.

Alors que vous arriviez au camp du Lac d'airain, vous avez constaté que l'érudite sharlayanaise vous y attendait déjà, et vous a offert de discuter de ce que vous alliez devoir faire ensuite.

Déroulement

  1. Examiner l'éthérite primitive, au Sentier de Zelma.
  2. Accomplir le défi IconeDefi.png Le Nombril .
  3. Faire un rapport à Y'shtola, au camp du Lac d'airain.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Riol : Autrefois, c'est moi qui me chargeais de la reconnaissance au sein de la Fratrie des gabiers, et c'est au cours d'une de mes missions que j'ai découvert cette éthérite primitive.
Cet air perplexe sur ton visage ? Ne me dis pas que tu ne sais pas de quoi il s'agit, quand même.
Y'shtola : Il veut parrrler d'une des éthérites brutes qu'utilisent les hommes-bêtes. C'est fondamentalement la même chose que celles que toi et moi utilisons d'habitude, <joueur>.
Riol : Ah, mais c'est cette chère érudite sharlayanaise. Content de te revoir.
Y'shtola : Désolée, mais je désirais aussi m'entrrretenir avec Riol et suis venue aussi vite que j'ai pu.
Les tunnels sous O'Ghomoro forment un véritable labyrinthe qu'aucun étranger n'a jamais pu explorer dans son intégrrralité. Comment la Fratrie a réussi à se diriger à travers ces souterrains est un mystère qui suscite mon intérêt depuis longtemps.
Riol : Je t'en prie, ma beauté, ne nous crédite pas d'un tel exploit. Nous n'étions pas assez fous pour nous aventurer dans ce dédale sans fin.
Les Kobolds creusent régulièrement de nouvelles galeries et remplissent les anciennes de pièges. Le moindre faux pas et bam! Des dizaines de tonnes de roche te tombent sur le coin du nez. Ce serait du suicide que d'essayer d'entrer, pas vrai ?
Et donc, nous avons réalisé que ce n'était pas nécessaire. Ces mines sous O'Ghomoro sont comme une fichue ville kobold, et nous nous sommes dits qu'elles devaient avoir leur propre réseau d'éthérites comme toutes les cités.
Y'shtola : En admettant que ça soit le cas, il vous aurait fallu vous harmoniser avec afin de pouvoir les utiliser pour vous téléporter.
Riol : Pas vraiment, en fait. Nous avions fait appel a un mage sharlayanais qui nous avait permis d'accéder directement à l'antre de Titan à partir de l'éthérite primitive dont je parlais.
Mais dis-moi, toi aussi, tu es de Sharlayan. Tu devrais donc être capable de faire la même chose, non ?
Y'shtola : Hmmm... Localiser une destination sans en connaître le signal est prrrobablement faisable, à condition bien sûr qu'une éthérite du réseau soit connue...
En théorie, oui, c'est possible. Je dois toutefois m'en assurer pour être cerrrtaine.
Riol : Hé hé, j'étais sûr que tu accepterais de relever ce défi. L'éthérite primitive que je connais n'est pas loin d'ici. Elle n'est guère utilisée de nos jours, mais il y a quand même quelques Kobolds dans les environs.
Je vous propose donc d'aller au Sentier de Zelma et d'y jeter un œil. Restez vigilants, il serait bête de casser sa pipe si près du but.

Y'shtola : Voici donc l'éthérite primitive qui avait perrrmis à la Fratrie des gabiers de s'introduire dans le sanctuaire de Titan...
Papalymo avait donc vu juste...
On sent bien qu'elle n'a pas été utilisée depuis longtemps, son signal est extrêmement faible. Il va falloir que je concentrrre tout mon éther pour pouvoir l'amplifier.
Je crois bien que nous allons devoir nous séparer ici, <joueur>. Il faut que je reste près de l'éthérite, autrrrement tu n'aurais aucun moyen de ressortir de l'antre de Titan.
Ne t'inquiète pas pour moi, le Maelstrom assure la sécurité des alentourrrs. Je ne crains donc absolument rien en restant ici.
Avec un peu de chance, j'arriverai à stabiliser le signal de cet éthérite et je pourrai te rejoindre plus tard. D'ici là, tu vas devoir te débrrrouiller tout seul.
Bien. Nous allons voir si je suis capable d'émuler ce mage auquel la Fratrrrie avait fait appel autrefois...
Ah, j'ai trouvé une autre éthérite ! Elle est située loin en dessous de la montagne. Je ne peux pas te dire ce qu'il y a là-bas, alors prrrépare-toi bien avant d'y aller, <joueur>.

Kobold apeuré : Hé ! Il y a un humain ici ! Un envahisseur ! Il a utilisé notre éthérite, oui, il l'a utilisée !
Kobold irascible : Saleté d'humain ! Comment ose-t-il souiller le sanctuaire de Titan de sa présence !?
Jobolds : Qu'on le chasse ! Oui, qu'il soit chassée ! Disparais, sale humain !
Za Da patriarche du 2e ordre : Mes frères et sœurs, ne craignez rien !
Le divin Titan, l'Ébranleur des Terres, va punir ce blasphème, oui, il va le punir !
Ô âme impie, humain égaré, personne de la surface !
Dans ton audace, tu as osé profaner ce lieu sacré !
Ton infidèle présence en ce sanctuaire a provoqué le courroux de notre Maître !
Prépare-toi à être sacrifié à l'autel de Titan !
Par sa colère, il va te détruire, oui, par sa colère inextinguible !
Puis il anéantira le monde de tes semblables !
Ô Titan, l'Ébranleur des Terres, le Marteleur du Sol !
À toi nous offrons cet humain hérétique, nous t'offrons sa vie !
Écoute notre appel, et viens déverser sur lui ton ire !
Kobolds : Ô Titan ! L'Ébranleur des Terres ! Viens à nous !
Réponds à notre appel, et tue cet humain !
Titan : Roooohmmm...J'entends les pleurs de mes fidèles Kobolds... Qui ose pénétrer en mon domaine et profaner mon sanctuaire...?
Humain, ton peuple avare convoite inlassablement les richesses de la terre, et tue mes enfants dans son avidité... Ces péchés ne sauraient être pardonnés !
Raaaaahmmm...Je sens que je ne suis pas le premier que tu oses défier.
Serait-ce donc toi... toi qui a vaincu Ifrit !?
Âme impie, ce sacrilège ne restera pas impuni ! Je vais t'écraser de toute ma colère et anéantir ton monde à tout jamais !

Kobolds : Notre Maître ! Titan... est tombé...!
Za Da patriarche du 2e ordre : Ce sacrilège ne sera pas pardonné ! Les crimes des gens de la surface ne seront jamais oubliés !
Humain, ce sont toi et tes semblables qui avez brisé l'ancien pacte, oui, vous l'avez brisé ! Nous n'avons fait que nous défendre !
Tant que vous nous agresserez, il n'y aura aucune paix entre nos peuples ! Jusqu'à notre dernier souffle, nous lutterons, nous combattrons, nous résisterons, oui, jusqu'à notre dernier souffle !
Nero tol Scaeva : Voilà le genre de données qu'on peut attendre d'un Primordial...
Bien, nous avons eu ce que nous cherchions. Nous allons bientôt pouvoir réaliser nos projets.
??? : En es-tu sûr ? Ton étrange machine n'a pas encore été mise à l'épreuve. Nous ignorons si elle possède vraiment les capacités que tu lui attribues.
Nero tol Scaeva : Eh bien, vous pouvez avoir confiance en les miennes de capacités, Rhitahtyn. Mon étrange machine, comme vous le dites, aurait écrasé Titan en un rien de temps, croyez-moi.
Et puis, s'il y a une once de vérité dans ces légendes, elle nous apportera suffisamment de puissance pour soumettre tout Éorzéa. N'ai-je pas raison ?
Lahabrea : Si, tout à fait. Jamais un aussi grand pouvoir de destruction n'a été conçu, ni même mis en pratique.
Rhitahtyn sas Arvina : Cela dit, même si j'admets volontiers que de tels moyens puissent permettre de remporter une bataille, je doute qu'ils suffisent à changer le cours d'une guerre.
Nero tol Scaeva : Oh, mais croyez-moi, c'est ce qui va se produire. Vous vous en rendrez compte bien assez tôt, mon ami.
Rhitahtyn sas Arvina : Hmpf ! Tout ça ne me plaît pas.
Lahabrea : Pauvre fou...
Il a désormais quatre cristaux de la lumière... Impressionnant.
Continue ainsi, messager de Hydaelyn... Ta quête n'est pas encore terminée.
Y'shtola : Il a réussi à se trrransporter sans laisser la moindre trace d'éther...
Cette capacité à se téléporter aussi facilement est indubitablement la marrrque d'un Ascien.
Et je vois que l'Empire est là aussi. Se pourrait-il qu'ils soient de mèche...?
Je ne sais pas ce qu'ils mijotent ensemble, mais il faut découvrrrir ça au plus vite.
J'ai eu peur d'arriver trop tarrrd, mais je constate que tu as la situation bien en main, <joueur>.
J'ai placé quelques pièges pour que les Kobolds ne viennent pas nous poursuivrrre, mais je ne sais pas combien de temps ça les retiendra.
De mon côté, il y a quelque chose que je voudrais examiner avant de parrrtir, et c'est le moment ou jamais.
Je vais te renvoyer à l'éthérite prrrimitive au Sentier de Zelma. Retrouvons-nous plus tard au camp du Lac d'airain, d'accord ?

Y'shtola : Ah, je suis contente de voir que tu vas bien. Nous devons discuter de ce que nous allons faire maintenant.