Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

La lumière vacille

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Bien que la nouvelle de votre victoire sur l'Ébranleur des terres ait apparemment déjà atteint Limsa Lominsa, Y'shtola aimerait que vous retourniez au quartier général du Maelstrom pour prévenir la colonelle R'ashaht Rhiki que Titan n'est désormais plus une menace.

La colonelle R'ashaht Rhiki vous a remercié pour vos efforts au nom de la cité de Limsa Lominsa. Immédiatement après votre conversation, Minfilia vous a contacté pour vous demander de rentrer au refuge des sables, à la baie des Vêpres.

Vous n'avez pas reconnu le refuge des sables à votre arrivée. Des cadavres jonchent le sol à l'intérieur du bâtiment, conséquence de ce qui semble avoir été une lutte acharnée. Tentez de retrouver des survivants et portez-leur secours.

Vous avez trouvé Noraxia, un Sylphe mortellement blessé qui était présent lors de l'attaque. Grâce au pouvoir de l'Écho, vous avez appris que le refuge des sables a été assailli par les forces impériales, qui ont assassiné de nombreux Héritiers et ont fait plusieurs prisonniers, dont Minfilia. Dans son dernier souffle, Noraxia vous a implorée d'aller vous abriter à l'église de saint Adama Landama, dans le Thanalan oriental.

À l'église de saint Adama Landama, vous vous êtes adressé au père Iliud. En entendant le mot de passe des Héritiers de la Septième Aube, il vous a confié être un ami de cette organisation et vous a offert le gîte et le couvert le temps que vous vous remettiez de la terrible tragédie dont vous avez été le témoin indirect.

Déroulement

  1. Parler à R'ashaht Rhiki, à Limsa Lominsa.
  2. Aller au refuge des sables, à la baie des Vêpres.
  3. Chercher des survivants.
  4. Parler à Iliud, à l'église de saint Adama Landama.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Y'shtola : Tu dois maintenant aller mettre au courant la colonelle R'ashaht Rhiki que Titan ne représente plus aucune menace.
Une fois de plus, je te félicite pour ton travail bien fait. Nous nous reverrons bientôt, <joueur>.

R'ashaht Rhiki : Merci d'être venu, <joueur>. On m'a fait savoir que tu as réussi à t'infiltrer dans O'Ghomoro et que tu as vaincu Titan après un combat remarquable.
Ifrit, et maintenant Titan... Toi et tes compagnons êtes de véritables héros. Les habitants de Limsa Lominsa te seront à jamais redevables.
Je vais mettre au courant l'Amirale de tes exploits. Transmets mes amitiés aux autres Héritiers, veux-tu ?
Minfilia : <Joueur>, c'est moi, Minfilia. Y'shtola m'a mise au courant de la situation.
Tu as remporté une grande victoire pour le peuple d'Éorzéa, et on se souviendra longtemps de cet exploit.
Mais le plus important pour moi, c'est qu'Y'shtola et toi êtes vivants et en bonne santé. Les mots me manquent pour exprimer mon soulagement.
J'imagine que tu dois être fatigué, mais est-ce que tu peux passer au refuge des sables ? Il y a deux-trois petites choses dont il faut qu'on discute. Merci, à bientôt !

Noraxia : Tu es encore en vie !
Je suis ravi !
Minfilia : J'imagine que tu dois être fatigué, mais est-ce que tu peux passer au refuge des sables ? Il y a deux-trois petites choses dont il faut qu'on discute. Merci, à bientôt !
Dieux merci, il est sain et sauf...
Voyez-vous cela, Louisoix ? Votre lumière rayonne en lui... Et bientôt elle éclairera de nouveau tout Éorzéa.
Ha ?
Membre des Héritiers de la Septième Aube : Qui êtes-vous ? Qu'est-ce qui vo... Gargh !
Livia sas Junius : L'aventurier qui a abattu les Primordiaux Ifrit et Titan se cache dans ce bâtiment !
Dites-moi où il se trouve, et peut-être que j'épargnerai vos misérables vies !
Tataru : Haa... Haa...
Minfilia : Malédiction.
J'ai besoin que tu délivres un message pour moi. Écoute bien ce que je vais te dire, et surtout reste bien caché après.
J'accepte de me rendre à la condition que vous épargniez les innocents.
Livia sas Junius : Oh, mais qui vois-je ? Ne serait-ce pas l'“Héritière en chef” !?
Tu as du cran, je te l'accorde, mais tu n'es pas vraiment en mesure d'imposer tes conditions.
Minfilia : La personne que vous cherchez n'est pas là. Vous perdez votre temps !
Livia sas Junius : Hmm... Tu as l'air de dire la vérité.
Minfilia : Comment avez-vous trouvé cet endroit ? ... Ah !!
Livia sas Junius : Fais tes prières !
Minfilia : Non ! Pourquoi...?
Livia sas Junius : Pff... Ce microbe a plombé l'ambiance.
Minfilia : Arrêtez !!!
Livia sas Junius : Ça suffit comme ça. Cessez le feu !
Nous n'avons pas trouvé celui que nous cherchions, mais nous avons capturé la meneuse des Héritiers, c'est déjà ça.
On dit qu'elle possède le pouvoir de l'Écho... Hé hé hé ! J'ai hâte de l'entendre crier.
J'ai dit “assez” !
On s'en va ! Prenez les prisonniers avec vous.
Noraxia : ... chose... à dire...
Message... Minf... dois... dire...
...lan oriental... église... Landama... caché...
Pardon... dites... Minfi... pardon... n'ai pas pu... protéger...
Voulais... les aider... pardon...
Aidez... sauvez...

Iliud : Bonjour, que puis-je pour vous ? Cette église est modeste, mais nous sommes toujours prêts à tendre la main à ceux qui en ont besoin.
Que dites-vous ? Des églantines ? Vous pouvez parler sans crainte, je suis moi aussi un ami des Héritiers de la Septième Aube.
Non... C'est terrible !
Alors vous ne savez pas où sont Minfilia et les autres Héritiers ?
Ô Dieux ! Accordez-leur le salut !
Vous avez dû vivre des moments éprouvants... Je vous propose de vous reposer un peu.
Je connais Minfilia depuis très longtemps. Quand elle était enfant, elle venait souvent jouer ici.
Lorsqu'elle a fondé les Héritiers de la Septième Aube, j'ai bien sûr accepté de l'aider, même si je ne suis pas le membre le plus important.
Vous pourrez donc rester ici aussi longtemps que vous le souhaitez.
Ah, d'ailleurs, je devrais vous présenter quelqu'un... Marquez, peux-tu venir ?
Marquez : Oui, mon père.
Ilud : Cet homme se nomme Marquez. Il a perdu la mémoire après le septième fléau, et aide notre église en prenant soin du cimetière.
Il n'est pas très loquace, mais c'est un homme bon. Vous pourrez vous adresser à lui si vous rencontrez le moindre problème au cours de votre séjour ici.
Marquez, je te demande de bien vouloir t'occuper de notre invité.
Marquez : D'accord...