Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

L'homme qui a vu l'Entreprise

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Le moment est venu de vous entretenir avec le témoin trouvé par Haurchefant. Adressez-vous à l'astrologue embarrassé qui vous attend à l'extérieur.

L'homme, un astrologue qui était chargé de la surveillance du ciel la nuit où l'Entreprise a été aperçu pour la dernière fois, affirme que l'aéronef s'est posé quelque part en direction du nord-ouest. Il vous a demandé de lui apporter le registre d'observation de la nuit en question, un épais tome recouvert de cuir rouge qui est conservé dans les archives, au dernier étage de l'Observatoire.

Vous avez retrouvé le registre d'observation. Allez maintenant l'apporter à l'astrologue embarrassé.

Après quelques calculs, l'astrologue a conclu que l'Entreprise s'était posé à proximité du Vigile de pierre, ce qui signifie qu'il a très certainement été saisi par la garnison en poste à l'époque, et se trouverait donc à l'intérieur. Allez mettre au courant Haurchefant de ce que vous avez appris.

Haurchefant vous a expliqué que le Vigile de pierre a été envahi par les dragons, et que la maison Durendaire en interdit formellement l'accès. Pour vous aider à obtenir l'autorisation d'y entrer, il a écrit pour vous une lettre à l'attention de Drillemont, un chevalier de la maison Durendaire se trouvant au poste de l'Arête blanche. Cependant, il pense que son appui ne sera pas suffisant, et il vous a conseillé de demander à Francel d'écrire une autre lettre de recommandation.

Francel était ravi de pouvoir vous rendre service. Avant votre départ, il vous a prévenu que les personnes cherchant à nuire à la maison Haillenarte couraient toujours, et qu'il vous faudrait dorénavant être vigilant car vous pourriez aussi être pris pour cible. Rendez-vous à présent au poste de l'Arête blanche pour remettre les deux courriers.

Le garde posté à l'entrée du poste de l'Arête blanche a brusquement changé de ton en reconnaissant les sceaux des enveloppes que vous lui avez montrées. Cependant, il semble réticent à vous laisser entrer...

Déroulement

  1. Parler à l'astrologue embarrassé.
  2. Trouver le registre d'observation.
  3. Apporter le registre à l'astrologue embarrassé.
  4. Parler à Haurchefant.
  5. Parler à Francel, aux Cadenas.
  6. Parler à Brunadier.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Haurchefant : L'homme qui prétend avoir des informations concernant l'Entreprise t'attend dehors. J'espère que ses informations pourront t'être utiles.

Astrologue embarrassé : Les gens changent vraiment d'avis à tout bout de champ. Un jour sire Francel est innocent, l'autre non...
Vous êtes à la recherche d'un aéronef qui a été aperçu pour la dernière fois dans le Coerthas, quelques jours avant le Fléau, c'est bien ça ? Il se trouve que, durant cette période, j'étais en charge de la surveillance du ciel à l'Observatoire. Je me rappelle avoir aperçu un petit vaisseau venant de Gridania atterrir loin au nord-ouest.
De mémoire, je ne peux pas vous en dire plus. En revanche, si vous m'apportiez le registre d'observation de la nuit en question, je pourrais calculer une position plus précise.
Le registre dont j'ai besoin est le volume six de l'an 1572 de la 6e ère astrale. Il devrait se trouver dans les archives, au dernier étage de l'Observatoire. Normalement, ce devrait être un tome épais recouvert de cuir rouge, mais n'hésitez pas à vérifier la date et le numéro de volume si vous n'êtes pas sûr.

Astrologue embarrassé : Avez-vous trouvé le registre ? Le volume six de l'an 1572 de la 6e ère astrale ? Je ne serais pas étonné s'il était introuvable, étant donné le manque de soin avec lequel les archivistes rangent ces documents.
Oh, mais oui, c'est bien celui-là ! (renifle) Ah, cette odeur me rappelle tant de souvenirs... Voyons voir... Nous y voilà ! Donnez-moi un moment, le temps que j'effectue quelques calculs...
Hmmm... C'est bien ce que je craignais. L'aéronef a atterri à proximité du Vigile de pierre, ce qui signifie que la garnison qui s'y trouve en a très certainement pris possession. Si l'aéronef se trouve effectivement derrière ces murs, vous allez avoir besoin d'une armée de chevaliers pour leur reprendre.
Étant donné que sire Haurchefant a beaucoup d'estime pour vous, peut-être pourriez-vous lui demander son aide ? Quoi qu'il en soit, ma contribution s'arrête ici. Je vous souhaite de trouver ce que vous cherchez.

Haurchefant : Alors, qu'est-ce que notre homme vous a appris ? Oh, vous avez réussi à déterminer la position de l'Entreprise ? C'est une excellente nouvelle !
Le Vigile de pierre ? Ah... j'ai peut-être parlé trop vite. Cet avant-poste a été envahi par nos ennemis il y a de longues années, et l'accès en est aujourd'hui interdit par un décret de la maison Durendaire.
Je vais rédiger un courrier à l'attention de sire Drillemont, du poste de l'Arête blanche, pour qu'il vous autorise à y entrer. Cela dit, je crains que mon autorité seule ne suffise pas, et je vous conseille de demander à Francel d'en faire de même.
Maintenant que vous en avez fini avec vos affaires au camp de la Tête du dragon, je suppose que nous n'allons pas nous revoir avant un certain temps.
Je vous souhaite de réussir dans votre quête, <joueur>. Que la Déesse Halone guide vos pas.

Francel : Quel plaisir de vous revoir, <joueur> ! S'il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour vous remercier, il vous suffit de demander.
Alors comme ça, l'aéronef que vous recherchez se trouverait à l'intérieur du Vigile de pierre... Je ne suis pas fier de vous dire que cet avant-poste était autrefois sous la juridiction de la maison Haillenarte, jusqu'à ce que les dragons en prennent possession.
Ma famille ne possédant pas les moyens suffisants pour reprendre l'édifice, c'est la maison Durendaire qui a accepté cette mission. Pour cette raison, je doute que mes mots parviennent à convaincre sire Drillemont... Mais je vais tout de même écrire cette lettre pour vous.
Avant que vous ne vous mettiez en route, laissez-moi vous mettre en garde. Les lâches qui ont tenté de nuire à la maison Haillenarte n'ont toujours pas été démasqués. Bien que leurs plans aient été déjoués, il ne fait aucun doute qu'ils vouent encore une haine farouche à ma famille, et à vous aussi maintenant.

Brunadier : Vous demandez une audience avec sire Drillemont ? Et puis quoi encore ? J'aimerais passer une nuit avec ma femme dans un bon lit bien au chaud, mais ce n'est pas près d'arriver non plus, haha !
Qu'est-ce que c'est... Des lettres de sire Haurchefant et sire Francel ? Vous êtes sérieux, dites donc ! Que faire...?