Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Empire de Garlemald

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher

L'Empire de Garlemald est le principal ennemi du peuple éorzéen. Sa puissance militaire, due à sa technologie magitek, en fait un adversaire redoutable. Le but de l'empire semble être de vouloir unifier les trois grands continents et de se débarrasser de la menace que représentent les primordiaux.

Histoire

Drapeau de Garlemald.

Jusqu'à une cinquantaine d'années auparavant, Garlemald n'était qu'un petit pays situé au nord, sur le continent d'Ilsabard. Grâce à l'invention de la technologie magitek ainsi qu'à un jeune général ayant détourné cette technologie à des fins militaires, Garlemald a vu sa puissance grandement croître. Les pays voisins contre lesquels Garlemald était en guerre ont rapidement été vaincus puis annexés, jusqu'à ce que le continent tout entier soit sous leur emprise. C'est alors que le pays s'est déclaré empire, avec à sa tête le jeune général à l'origine de tout cela, Solus Zos Galvus.

L'empire n'a eu de cesse de s'étendre, allant jusqu'à contrôler également le contient oriental d'Othard en quasi totalité. Seul le continent d'Aldenard, au sud, restait à conquérir.

La première invasion d'Éorzéa

C'est en l'an 1557 de la 6e ère astrale (an 36 du calendrier impérial), soit 20 années avant les événements du jeu, que l'empire de Garlemald foula le sol d'Éorzéa afin de la conquérir. La région de Gyr Abania fut la première à tomber et sa Cité-État d'Ala Mhigo, autrefois connue comme étant la plus puissante en Éorzéa, tomba aux mains de l'empire grâce à surpuissance militaire et à la ruse du général de la 14e légion, Gaius van Baelsar.

Ce n'était désormais qu'une question de temps avant que l'empire ne finisse par conquérir le continent tout entier. Cependant, plutôt que de vaincre les autres Cités-États, l'empire prit pour deuxième cible le lac de Pleurargent situé dans la région de Mor Dhona. Son immense réserve en énergie éthérée devait en faire un point stratégique. C'est alors qu'en l'an 1562 l'empire lança une immense flotte d'aéronefs dont leur plus puissant modèle, l'Agrius, au dessus du lac. Contre toute attente, un immense dragon apparut afin de le défendre. Il s'agirait de Midgardsormr, le gardien légendaire du lac. Ce dernier appela une multitude de dragons de la région de Dravania et il s'en suivit une immense bataille durant laquelle l'empire fut vaincu.

Suite à la bataille, de grandes quantités d'ether furent libérées et permirent aux tribus barbare d'invoquer leurs primordiaux pour se protéger. L'empire craignant les primordiaux, qu'ils appellent eikons, et les considérant comme une menace à éradiquer, prit la décision de se retirer à Ala Mhigo. La conquête d'Éorzéa fut mise en suspens le temps que l'empire trouve une solution au problème des primordiaux.

La deuxième invasion

L'empire resta tranquille jusqu'en l'an 1572, année durant laquelle l'empire entreprit des opérations secrètes en Éorzéa afin de récupérer d'anciens artefacts allagois.

Le général de la 7e légion impériale, Nael van Darnus, projetta de se débarrasser des primordiaux en faisant s'écraser sur Éorzéa le satellite Dalamud. Ce projet Météore avait déjà été initié par le passé et s'est conclut par l'anéantissement en 1562 de la citadelle de Bozja, lieu de l'expérience.

Ces événements qui furent à l'origine du septième fléau se conclurent en Mor Dhona par la bataille de Carteneau.

Personnages clé

Solus zos Galvus
Empereur de Garlemald.
Nael van Darnus
Legatus de la 7e légion impériale.
Gaius van Baelsar
Legatus de la 14e légion impériale.
Nero Tol Scaeva, Livia Sas Junius et Rhitahtyn Sas Arvina
Tribuns de la 14e légion impériale.