Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Solus zos Galvus

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Solus zos Galvus.png
« Si une terre s'étend sous vos yeux, à l'horizon, alors dévastez-la pour la subjuguer. »
— Solus zos Galvus, premier empereur de Garlemald

Solus zos Galvus est issu d'une illustre famille de la république garlemaldaise. Il rejoignit l'armée très jeune et, grâce à ses brillants résultats, obtint le grade de légat. Sa nouvelle fonction lui permit d'introduire dans l'armée la toute nouvelle technologie de garlemald, la redoutable magitek. Très vite, Garlemald devint une puissance militaire sans commune mesure. L'implication et les résultats de Solus zos Galvus lui valurent un soutien massif du peuple ce qui lui permit d'accéder au titre de dictator, dirigeant suprême de la nation. Après avoir unifié le continent sous la bannière de Garlemald, Solus zos Galvus transforma la république en empire et en prit bien entendu la tête. Il devient ainsi le premier empereur de l'empire de Garlemald.

Après Ilsabard, le continent d'origine de Garlemald, l'empire commença à s'attaquer à Othard, le continent à l'est. C'est lors de l'une de ces campagnes d'annexion que l'empire fut confronté pour la première fois à un primordial barbare, un eikon. Solus zos Galvus assista impuissant à la dévastation de toute une région par cette déité maléfique. C'est ainsi que l'empire fit de l'éradication des primordiaux un objectif prioritaire.

Lors de l'invasion d'Éorzéa l'empire fut également confronté aux primordiaux barbares, coupant alors net son avancée.

Aujourd'hui âgé de plus de 80 ans, Solus zos Galvus gouverne encore l'empire. Cependant, sa santé est fragile et il est fréquemment malade. Cette situation est à l'origine d'une querelle politique concernant sa succession. Ses légats agissent désormais sans son consentement, ce fut le cas de Nael van Darnus avec son deuxième projet Météore ainsi que de Gaius van Baelsar qui est à l'origine de la nouvelle tentative d'invasion d'Éorzéa.