Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Une page se tourne

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Minfilia a l'impression que sa mère lui cache quelque chose. Elle pense que F'lhaminn se confiera plus facilement à vous maintenant que vous l'avez aidée à confectionner son parfum.

Minfilia avait vu juste. F'lhaminn a du vague à l'âme car elle a cassé sa boucle d'oreille préférée. Étant donné qu'elle ne peut pas se rendre à Ul'dah car tout le monde la croit morte, elle vous a demandé d'y aller à sa place et de porter son bijou à Memedesu à la guilde des orfèvres.

Vous avez remis la boucle d'oreille de F'lhaminn à Memedesu et avez appris qu'il s'agissait en réalité d'une pièce unique fabriquée par un célèbre orfèvre nommé Niellefresne. Impatient de se mettre à l'œuvre, le Lalafell a décidé de rester à Ul'dah et de vous envoyer récupérer ses marchandises dans le Thanalan méridional à sa place. Allez à la Foreuse de Byregot et parlez à Odinel.

Vous avez récupéré comme convenu. Retournez à la guilde des orfèvres et donnez-le à Memedesu.

Vous avez donné le sac de minerais à Memedesu. Ce dernier vous a rendu l'Aria de F'lhaminn en parfait état. Voilà qui devrait faire plaisir à la belle Miqo'te. Partez la retrouver sans attendre au refuge des sables.

F'lhaminn vous a raconté que cette boucle d'oreille lui avait été offerte par son bien-aimé. Cet objet est probablement le seul souvenir qu'elle a pu conserver de lui, d'où son importance. Allez voir Minfilia et racontez-lui tout.

Grâce à Alphinaud et au soutien de la guilde des aventuriers, les Héritiers de la Septième Aube vont pouvoir construire leur nouveau quartier général au Glas des revenants. La “société secrète” s'apprête à renaître en tant qu'organisation officielle neutre et affranchie de son passé. Si tout le monde semble se réjouir de ces nouvelles, Tataru n'a l'air guère emballée à l'idée de partir vivre au Mor Dhona. Mais qui pourrait lui en vouloir ?

Déroulement

  1. Parler à F'lhaminn.
  2. Porter la boucle d'oreille cassée à Memedesu (Faubourg de Thal, {{{fullPosition}}}).
  3. Parler à Odinel.
  4. Donner le sac de minerais à Memedesu (Faubourg de Thal, {{{fullPosition}}}).
  5. Donner la boule d'oreille à F'lhaminn.
  6. Faire un rapport à Minfilia.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Minfilia : Ce déménagement promet d'être une sacrée corvée, il y a tellement de choses à préparer et à organiser...
Mor Dhona... Le Glas des revenants...
Tu savais qu'il y avait un camp autrefois, à l'ouest de cette zone ? Le septième fléau l'a entièrement détruit et aujourd'hui il n'en reste que des ruines.
L'installation actuelle a été mise en place grâce à la guilde des aventuriers pour rétablir l'ordre dans la région et garantir la sécurité des habitants.
Si nous décidons de nous installer là-bas, nous devrons travailler main dans la main avec cette organisation. Il va falloir que je m'entretienne avec les responsables de la guilde à ce sujet.

Alphinaud : C'est une tâche que tu peux d'ores et déjà rayer de ta liste, car je m'en suis occupé.

Minfilia : Décidément, ta célérité m'épatera toujours, Alphinaud.

Alphinaud : Malgré tes doutes, je savais que tu finirais par prendre la décision qui s'impose. J'ai donc entamé les discussions afin de gagner du temps.

Émissaire de la guilde des aventuriers : Messire Alphinaud nous a informés de vos intentions.
J'ai bon espoir qu'ensemble nous arriverons à trouver un arrangement afin de faire du Glas des revenants une colonie prospère et dynamique.

Alphinaud : Je m'occupe des pourparlers avec la guilde des aventuriers. Je te laisse régler les autres détails.

Minfilia : Très bien.

Émissaire de la guilde des aventuriers : Alors c'est vous le fameux <joueur>. Je ne vous imaginais pas comme ça...
Slafborn m'a dit beaucoup de bien de vous. Vous vous souvenez de lui, n'est-ce pas ? C'est le grand gaillard barbu qui se tient à côté de l'éthérite.
... Non, ça ne vous dit rien ? Bon, ce n'est pas grave, vous aurez certainement l'occasion de le revoir bientôt. Sachez que je compte sur votre aide pour faire du Glas des revenants une colonie digne de ce nom. Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée.

Minfilia : Bien, on a du pain sur la planche !
Pendant que je m'occupe des préparatifs du déménagement, j'aimerais que tu me rendes un service à titre personnel. Aujourd'hui, ce n'est pas au Guerrier de la Lumière que je m'adresse, mais à mon ami.
J'ai remarqué que F'lhaminn n'était pas dans son assiette.
Bien sûr, elle a essayé de le cacher, mais elle a sous-estimé le flair de sa fille !
Comme elle a l'air de te faire confiance, je me dis qu'elle acceptera peut-être de se confier à toi. Pourrais-tu aller lui parler, s'il te plaît ?
Merci, <joueur>.

F'lhaminn : Pardon ? Minfi... Ascilia s'inquiète pour moi ? Ah là là... Décidément, cette petite n'en finira jamais de m'étonner. Dirrre que lorsque que je l'ai rencontrée, elle n'était pas plus haute que trois pommes.
Pour être honnête avec vous, Ascilia a vu juste. Il y a effectivement quelque chose qui me chiffonne. Cela va certainement vous sembler dérisoire à vous qui avez brrravé mille dangers, mais il se trouve que j'ai cassé ma boucle d'oreille...
Je me doute bien de ce que vous pensez, mais que voulez-vous, j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Auriez-vous l'amabilité de la porter à la guilde des orfèvres pour la faire réparer? J'y serais bien allée moi-même, mais les Uldiens me croient morrrte... et c'est sans doute mieux ainsi.

Memedesu : ... Une réparation ? Bien sûr, avec plaisir. Montrez-moi ça.
Hmmm... La qualité des matières premières, la finesse de la gravure, la finition du produit et ces minuscules œils-de-chat... Aucun doute possible !
Il s'agit de l'“Aria de F'lhaminn”, la boucle d'oreille qu'a offerte l'illustre orfèvre Niellefresne à sa bien-aimée !
Ça alors... Je m'attendais à voir beaucoup de choses sortir de votre baluchon, mais certainement pas un tel chef d'œuvre. Oh là là... J'en tremble d'excitation !
Bon ! Changement de plan ! Je vais m'occuper en priorité de ce bijou. En contrepartie, je vais vous demander d'aller à la Foreuse de Byregot à ma place pour y récupérer des matériaux.
Hop ! Hop ! Hop ! On ne discute pas ! Ça fait des lunes que je négocie avec Odinel pour qu'il me cède à très bas prix les minerais que ses gars et lui trouvent sur le site des fouilles. J'avais promis de passer le voir dans la soirée, mais je ne peux pas être au four et à la meule !
Si vous partez tout de suite et que vous ne vous égarez pas en chemin, vous serez de retour avant le lever du soleil.

Odinel : Ah, mais je vous reconnais, vous ! C'est Riridesu qui vous envoie, c'est ça ? Vous avez un nouveau colis pour moi ?... Quoi ? Vous venez de la part de Memedesu ? Ça alors !
Pardonnez ma surprise, j'étais persuadé qu'il ferait le déplacement en personne. D'habitude, il n'achète jamais rien sans vérifier la qualité de la marchandise avant, à plus forte raison quand il s'agit de minerais.
Bah ! J'imagine qu'il a ses raisons. En tout cas, ça me fait plaisir de vous revoir. Vous devriez passer un peu plus souvent ici, même s'il n'y a pas grand-chose à faire à part chasser des bombos... Ah, n'oubliez pas votre sac !

Memedesu : Ouf ! Je viens juste de finir. Vous avez ce que je vous ai demandé ?
C'est par-fait ! Hé hé hé ! Avec ça, je vais pouvoir m'enr... Quoi ? Ah oui, la boucle d'oreille !
Le ressort à lames du fermoir était cassé, alors je l'ai remplacé. J'en ai aussi profité pour la polir et la brosser un peu, histoire qu'elle retrouve son éclat d'antan. Je pense m'en être plutôt bien sorti.
Non, non ! Gardez votre argent. Non seulement vous êtes allé récupérer mes marchandises dans le Thanalan méridional, mais en plus vous m'avez donné l'occasion de réparer une pièce d'orfèvrerie absolument unique en son genre. C'est plutôt moi qui vous suis redevable, euh... façon de parler, bien sûr.

F'lhaminn : Cette boucle d'oreille est emprrreinte de souvenirs et d'émotions. La voir ainsi endommagée m'attriste...
Par Azeyma ! Elle brille comme au premier jourrr !
J'ai reçu ce bijou de la main de l'homme que j'aimais... Enfin, je devrais plutôt parler au prrrésent, car il continue de vivre dans mon cœur.
Maintenant que je n'ai plus à m'inquiéter pour Ascilia, je vais me concentrer sur la tâche qui est la mienne, à savoir de prrrier pour l'âme de mon bien-aimé afin qu'il puisse reposer en paix au royaume de Thal.
Bien sûr, vous pouvez également compter sur moi pour assister les Héritiers dans leurs opérrrations de développement stratégique et de restructuration.
J'ai d'ailleurs entendu dire que vous jouiez un rôle capital dans cette organisation. J'espère que vous continuerez à mettre vos talents au serrrvice des plus faibles et que vous protégerez Ascilia et les siens des menaces qui planent au-dessus de leurs têtes.
En parlant d'Ascilia, vous devriez aller la voir, je suis sûrrre qu'elle se fait un sang d'encre. Dites-lui que je vais bien et qu'elle n'a plus aucune raison de s'inquiéter.

Minfilia : ... C'était donc ça qui la contrariait. Je comprends mieux maintenant. En tout cas, je suis soulagée de savoir qu'elle a retrouvé le sourire. Merci pour tout, <joueur>.

Alphinaud : Tiens ! Ça tombe bien que tu sois là, <joueur>. J'ai une annonce importante à faire.
Les discussions avec la guilde des aventuriers sont terminées et un accord a pu être trouvé.

Minfilia : Alors ?

Alphinaud : La guilde des aventuriers a accepté de nous aider à déménager au Glas des revenants. Les responsables espèrent que l'arrivée des Héritiers de la Septième Aube dynamisera la colonie et donnera un coup de pouce à toutes ses activités.
Mor Dhona verra donc bien naître notre nouveau quartier général, j'ai nommé “le refuge des roches” !

Y'shtola : Voilà qui devrait retirer un poids des épaules de notre chère Minfilia. C'est dommage, je commençais à m'habituer à la voirrr houspiller Tataru. Hé hé hé !

Thancred : Le sable n'est qu'une étape dans un cycle où la roche le précède et le suit... Il y a définitivement quelque chose de symbolique dans ce déménagement.

Minfilia : J'ai également une annonce à faire. Je me suis entretenue avec les dirigeants des trois Cités, et j'ai réussi à les convaincre du bien-fondé de notre démarche.
Tous ont donné leur accord pour que les Héritiers de la Septième Aube renaissent en tant qu'organisation officielle, neutre et indépendante.

Alphinaud : Vraiment ?

Minfilia : Oui. À compter de ce jour, les Héritiers ne sont plus une “société secrète”.
Notre organisation est désormais une institution légitime !

Papalymo : Une page se tourne... Les Héritiers s'affranchissent définitivement du Cénacle du Savoir et de la Voie des Douze.

Yda : Nos efforts ont fini par porter leurs fruits !

Minfilia : Plus que jamais, les attentes du peuple d'Éorzéa envers notre organisation vont être conséquentes. Il va falloir travailler dur pour ne pas décevoir les espoirs qui ont été placés en nous.
J'espère que tu réalises que tout ceci n'aurait jamais été possible si tu n'avais pas vaincu les Primordiaux et annihilé la menace impériale. Tu as de quoi être fier de toi.
Bien, il est temps de se retrousser les manches et de se mettre au travail. Il y a une tonne de papiers à remplir.

Tataru : J'étais bien à la baie des Vêpres moi... (soupir) Je crois que je vais apprendre l'art de l'extraction minière avant de déménager. Au moins, j'aurais de quoi m'occuper pendant mon temps libre.