Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Une nouvelle qui jette un froid

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Minfilia craint que le tumulte provoqué par l'inauguration officielle de l'organisation créée par Alphinaud ne mette plus de pression sur les épaules de Slafborn. Ce dernier aurait peut-être besoin d'un coup de main pour encadrer la population croissante du Glas des revenants. Sortez du refuge des roches et offrez votre aide au Roegadyn.

Votre conversation avec Slafborn a été interrompue par l'arrivée d'un groupe d'aventuriers blessés. Vous avez appris qu'ils s'étaient fait attaquer par une bande d'hérétiques alors qu'ils transportaient des marchandises au Glas des revenants. Slafborn vous a demandé d'aller dans le Coerthas afin d'aider les chevaliers de la maison Fortemps à retrouver la cargaison volée. Rendez-vous au camp de la Tête du dragon et parlez à Haurchefant.

Slafborn avait raison : Haurchefant était en effet très heureux de vous revoir. Hâtez-vous de lui expliquer la raison de votre visite avant qu'il ne décide de se mettre torse nu pour vous montrer ses muscles !

Déroulement

  1. Parler à Slafborn.
  2. Parler à Haurchefant, au camp de la Tête du dragon.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Minfilia : Ça va, tu n'es pas trop fatigué ? Alphinaud m'a dit que tu avais pu lui trouver suffisamment de membres pour que son organisation puisse voir le jour. Grâce à vos efforts communs, les Héritiers vont se doter d'un allié de poids qui nous permettra d'étendre nos activités.
La cérémonie d'inauguration aura lieu au refuge des roches. Comme Tataru s'occupe des préparatifs, il n'y a personne pour accueillir les nouvelles recrues actuellement.
La colonie déborde déjà d'aventuriers et de réfugiés, et j'ai peur que ce nouvel afflux de visiteurs ne soit un fardeau supplémentaire pour Slafborn. Pourrais-tu aller le voir et lui demander s'il a besoin d'aide, s'il te plaît ?

Slafborn : Tiens, <joueur> ! Je croyais que t'étais parti en voyage avec le jeune Leveilleur. Qu'est-ce que tu racontes de beau ?
... Ha ha ha ! T'fais pas de bile. Comparé au nombre de chasseurs de trésors qui défilent ici, cet afflux d'visiteurs c'est rien du tout! En tout cas, c'est gentil de demander.
Y paraît qu'la nouvelle organisation sera placée sous la tutelle des Héritiers. J'imagine qu'tu seras un peu moins occupé à l'avenir. En tout cas, c'est tout le mal que j'te souhaite. T'en as déjà assez fait po...
??? : S-Slafborn...! (souffle) Le chargement... On n'a pas pu... (souffle)
Slafborn : Par tous les dieux ! Qu'est-ce qui s'est passé ?
Employée de la guilde : (souffle) Nous sommes allés dans le Coerthas pour récupérer des provisions et du matériel, comme prévu...
Mais sur le chemin du retour (souffle), juste avant de franchir la frontière du Mor Dhona, nous avons été attaqués par un groupe d'hérétiques.
Ils étaient nombreux... Trop nombreux... (souffle) Nous avons dû abandonner la cargaison pour sauver nos vies. Nous sommes vraiment désolés...
Slafborn : Vous n'avez pas à l'être. Les biens peuvent être remplacés, mais pas vos vies ! Restez ici, j'vais appeler un infirmier pour qu'il regarde vos blessures.
Que faire...?
Hmmm... J'ai bien peur que c'problème dépasse l'unité des bâtisseurs. Si des hérétiques sont vraiment impliqués, il faut qu'on prévienne les autorités ishgardaises.
D'où venait cette cargaison ?
Employée de la guilde : De la maison Fortemps. Nous avons récupéré le chargement au camp de la Tête du dragon.
Slafborn : Très bien. J'vais les contacter pour voir s'ils sont déjà au courant de ce vol.
<Joueur>, si j'me souviens bien, t'as de bonnes relations avec les chevaliers de la maison Fortemps, pas vrai ?
Si tu veux bien, j'aimerais qu'tu te rendes dans le Coerthas et qu'tu mènes l'enquête au nom d'la guilde des aventuriers.
... Oui, j'réalise que je viens à peine de dire le contraire, mais tu te doutes bien que j'peux pas envoyer un novice pour cette mission. Une erreur, et on peut faire une croix sur nos liens avec Ishgard.
Merci pour ta compréhension. J'm'occupe de prévenir sire Haurchefant. J'suis sûr qu'il sera ravi qu'tu lui apportes ton aide. Il te tient en haute estime, tu sais.

Haurchefant : <Joueur> ! Mon ami ! Je t'attendais !
J'ai l'impression que ça fait une éternité que nous ne nous sommes pas vus. Que dirais-tu qu'on s'entraîne un peu tous les deux, là, maintenant ? Je suis beaucoup plus musclé qu'avant, tu sais. Tu veux que je te montre ?
... Bah ! Ne fais pas cette tête. J'essayais juste de détendre l'atmosphère. Les nouvelles ne sont pas très bonnes, d'après ce que j'ai compris.