Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Trésor de famille

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Alphinaud voudrait que vous alliez à la rencontre des Domiens à la baie des Vêpres. Il vous a demandé de vous adresser à Hozan, le responsable du déchargement du navire des réfugiés.

Vous avez généreusement proposé votre aide à Hozan. Gêné, il vous a avoué que ses hommes étaient épuisés et qu'ils tenaient à peine debout. C'est l'occasion rêvée de faire la démonstration de votre force. Commencez par récupérer la caisse en bois qui se trouve sur le quai.

Hozan n'avait pas menti. La caisse que vous avez récupérée est grosse et lourde. Portez-la-lui, et faites attention à ne pas trébucher en montant les marches.

La caisse contient l'armure lamellaire du père de Hozan, mais elle a malheureusement souffert de la traversée. Un des lacets qui maintient les lames de cuir s'est brisé et plusieurs pièces sont tombées par une fente sur le côté du coffre. Inspectez les environs et récupérez toutes les lamelles de cuir laquées.

Vous avez trouvé quatre lamelles de cuir laquées. Portez-les à Hozan.

Le compte est bon. Hozan va pouvoir rafistoler l'armure si chère aux yeux de son père.

Déroulement

  1. Parler à Hozan, à la baie des Vêpres.
  2. Récupérer la vieille caisse en bois.
  3. Donner la vieille caisse en bois à Hozan.
  4. Ramasser les 4 lamelles de cuir laquées.
  5. Donner les lamelles de cuir laquées à Hozan.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Alphinaud : J'aimerais beaucoup aller à la rencontre des Domiens à la baie des Vêpres, mais il me reste encore énormément à faire ici. La colonie du Glas des revenants n'est pas prête à accueillir autant de réfugiés d'un coup, il va donc falloir s'organiser pour que tout se passe au mieux.
En attendant, nos nouveaux amis séjourneront au Sablier. Bien sûr, ils devront partager les chambres, mais au moins ils seront au chaud, à l'abri des rats et de l'humidité. J'ai bon espoir qu'ils recouvrent leurs forces rapidement.
C'est qu'un long trajet les attend pour rejoindre le Mor Dhona... Ils vont d'abord devoir traverser le Thanalan d'ouest en est, puis la forêt de Sombrelinceul du sud au nord, et enfin le Coerthas central. Autant dire qu'ils ont intérêt à être en forme !
De votre côté, je voudrais que vous conduisiez les réfugiés à Ul'dah. C'est un certain Hozan qui est responsable du déchargement du navire. Voyez avec lui comment vous pouvez vous organiser.

Hozan : Les Héritiers de la Septième Aube ? Ah, j'ai entendu parler de votre organisation. On raconte que sans votre aide nous n'aurions jamais pu nous installer sur ces terres. Sachez que votre générosité ne sera jamais oubliée et notre gratitude s'exprimera sans cesse dans la prière.
... Pardon ? Vous êtes venu nous prêter main-forte !? C'est que vous et vos compagnons avez déjà tant fait pour nous... Néanmoins, je suis forcé d'avouer que votre aide est la bienvenue.
La traversée a été longue et nous avons beaucoup souffert du manque de nourriture. Aujourd'hui, nos hommes, si forts et courageux d'habitude, tiennent à peine debout...
Si vous le voulez bien, j'aimerais vous demander de m'apporter la caisse en bois qui se trouve sur le quai. Elle est relativement imposante et je ne pense pas que mes camarades soient capables de la déplacer. Est-ce que cela vous dérangerait de vous en occuper à leur place ?

Hozan : Posez-la ici, s'il vous plaît.
Je suis désolé de vous avoir imposé cette tâche ingrate. À vrai dire, cette caisse m'appartient. Elle contient l'armure que mon père a reçue du souverain de notre nation en récompense de ses faits d'armes.
C'est une pièce d'artisanat de première qualité, assemblée avec passion par les plus talentueux ouvriers de notre pays. Ce n'est pas tous les jours que vous verrez une lamellaire aussi belle. Regardez un peu ces... Argh !
Il manque des lamelles ! Un des lacets qui les maintenait a dû se rompre pendant le voyage. Il faut dire qu'elle n'est plus toute neuve, et puis la traversée n'a pas été tendre, tant pour les hommes que pour les bagages... Heureusement, c'est facilement réparable.
Je suppose que les pièces de cuir ont dû glisser par cette fente sur le côté de la caisse lorsque vous l'avez transportée. À vue de nez, je dirais qu'il en manque quatre ou cinq.
Pourriez-vous m'aider à les retrouver, s'il vous plaît ?

Hozan : Avez-vous réussi à retrouver les lamelles manquantes ? Cela me chagrinerait beaucoup qu'elle perde de sa beauté à cause de ma négligence...
Une, deux, trois, quatre... Ouf ! le compte est bon. Je vais pouvoir la rafistoler et lui redonner son aspect d'origine.
Corrigez-moi si je me trompe, mais j'ai l'impression que les armures lamellaires ne sont pas très populaires dans ce pays.
Les aventuriers que je vois passer à la baie des Vêpres portent tous des équipements bizarres à mes yeux. Peut-être est-ce parce que vos techniques de combat sont différentes des nôtres ? Il me semble que nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres.