Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Publicité mensongère

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Isembard vous a appris que Thancred vous attend au campement amalj'aa qui se trouve au sud-est du camp des Os desséchés. Allez le trouver sans plus attendre.

Lorsqu'il surveillait Ourcen au Bazar doré, Thancred a aperçu un Amalj'aa au comportement particulièrement suspect. Introduisez-vous à l'intérieur du campement et tentez de trouver un indice qui pourra vous mettre sur une piste.

Vous avez mis la main sur un tract suspect. Allez le montrer à Thancred.

Thancred doute que le tract ait été écrit par un disciple de l'ordre de Nald'thal. Allez trouver Ourcen à l'auberge du camp des Os desséchés et montrez-lui le tract pour en avoir le cœur net.

Ourcen n'a pas le souvenir d'avoir déjà vu un tract semblable. En outre, elle s'est souvenue qu'une robe de disciple a disparu de l'église de saint Adama Landama... Allez mettre Thancred au courant.

Thancred pense que le complice des enlèvements se fait passer pour un prêtre afin de tromper les habitants des hameaux. Allez trouver Isembard pour le prévenir.

Après que vous l'avez mis au courant de la supercherie, Isembard vous a promis de se montrer vigilant. Quant à Thancred, il disait avoir un plan, mais lequel ?

Déroulement

  1. Parler à Thancred, près du campement amalj'aa.
  2. Enquêter dans le campement amalj'aa.
  3. Montrer le tract à Thancred.
  4. Montrer le tract à Ourcen, au camp des Os desséchés.
  5. Parler à Thancred.
  6. Parler à Isembard.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Isembard : Ne vous en faites pas pour les blessures de sœur Ourcen. J'ai fait le nécessaire pour qu'elle soit soignée à l'auberge.
Au fait, Thancred veut que vous alliez le rejoindre au campement amalj'aa qui se trouve au sud-est d'ici. J'espère que vous pourrez y trouver une preuve pour démasquer le complice des enlèvements...

Thancred : Ah, <joueur> ! Je vous attendais.
J'ai appris ce qui est arrivé à sœur Ourcen, c'est regrettable. Au moins, son innocence ne fait plus de doute, maintenant. Je ne sais vraiment pas ce qui m'a pris de suspecter une aussi jolie prêtresse !
Mais laissez-moi vous dire pourquoi je vous ai fait venir ici. L'autre jour, en observant sœur Ourcen au Bazar doré, j'ai aperçu un Amalj'aa au comportement suspect.
Je l'ai suivi jusqu'ici, et il est entré dans ce campement. Depuis, je n'ai pas quitté la sortie des yeux, mais je ne l'ai toujours pas revu. Pourriez-vous vous y introduire et essayer de retrouver sa trace ? Je vous attendrai ici.

Thancred : Alors, qu'avez-vous découvert ?
Un tract ? Faites-moi voir... “Joignez-vous à nous pour oublier votre vie de misère et profiter des richesses de Nald!” Hum, on voudrait attirer l'attention de personnes dans le besoin qu'on ne s'y prendrait pas autrement...
L'écriture est grossière, et le contenu est en contradiction avec les préceptes les plus basiques de l'ordre de Nald'thal... Il est évident que cela n'a pas été rédigé par un authentique disciple.
Vous devez montrer ce tract à sœur Ourcen le plus vite possible. Elle est en train de se reposer, à l'auberge.

Oursen : Oh, bonsoir <joueur>. Merci encore de m'avoir secouru ! C'est toujours un plaisir de vous revoir.
Quel étrange message... Je suis sûre et certaine qu'il ne vient pas de notre ordre. Qui a bien pu écrire une chose pareille ?
Maintenant que j'y pense, une robe de disciple a disparu de l'église il n'y a pas si longtemps... Pensez-vous que quelqu'un se fait passer pour un prêtre de l'ordre ?
Qui peut bien se cacher derrière ce tract du plus mauvais goût...?

Thancred : Alors comme ça, le complice que nous recherchons se ferait passer pour un disciple de l'ordre de Nald'thal afin de profiter de la situation désespérée des miséreux...
On dirait que notre homme est plutôt rusé. Bon, je vais réfléchir à une stratégie pour le piéger. De votre côté, allez mettre Isembard au courant et dites-lui de se méfier.

Isembard : C'est en se faisant passer pour un prêtre que ce scélérat attire les pauvres et participe à leur enlèvement ?
Merci de m'avoir prévenu. Je vais ouvrir l'œil, et le bon !