Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Mémoire vive

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Marquez se sent surveillé et pense qu'un intrus rôde près de l'église. Il vous demande d'inspecter les environs.

Vous avez été attaquée par quelqu'un alors que vous enquêtiez. L'épée courte trouvée au sol après le combat pourrait servir à identifier votre assaillant. Retournez voir Marquez pour lui raconter les événements.

Marquez était bel et bien surveillé. Remettez l'épée courte impériale à Iliud, à l'église de saint Adama Landama.

Vous avez découvert qui était réellement Marquez, le fossoyeur amnésique de l'église. D'après Alphinaud, sous ses traits paisibles se cachait Cid Garlond, l'ingénieur de talent. Partez à présent à la recherche de son aéronef, l'Entreprise, pour permettre aux Héritiers de mener une expédition contre Garuda, à Hurlœil.

Déroulement

  1. Inspecter les environs de l'église pour faire apparaître un Frumentarius impérial (niveau 35).
  2. Aller voir Marquez.
  3. Remettre l'épée courte impériale à Iliud.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

'Marquez : <Joueur>... J'aimerais te parler de quelque chose. J'ai comme l'impression qu'on m'observe ces derniers temps.
Euh ! Je ne veux pas parler du regard attendri d'une femme ou quelque chose du genre. Non, j'ai le sentiment d'être surveillé...
Encore tout à l'heure en faisant mon inspection journalière du cimetière, j'ai senti un regard dans mon dos. J'aimerais bien te demander d'aller enquêter, si tu veux bien. Il se pourrait qu'il y ait un individu louche qui y rôde...

Marquez : Alors, as-tu pu découvrir quelque chose ?
Quoi ! On t'a attaqué ? Dans un pareil endroit ?
Tout ça semble confirmer que j'étais bel et bien surveillé...
Que peut-on me vouloir, à moi, qui suis amnésique ? Ou alors, ces gens connaissent ma vie d'avant...
Quoi qu'il en soit, si des individus aussi dangereux rôdent autour de l'église, il faut mettre au courant le père Iliud. Tu peux aller le prévenir ?

Ilud : Je suis au courant, c'est un incident préoccupant, en effet. Je vais être plus vigilant. Est-ce que vous avez une idée de l'identité de votre agresseur, une piste ?
Hum... On dirait bien que ça appartient à un soldat garlemaldais. L'Empire surveillerait Marquez ? Mais pourquoi ?
Quoi qu'il en soit, nous devons absolument préserver la sécurité des fidèles qui viennent prier ici. Je vais avertir les Immortels de l'incident.
Alphinaud
 : Voilà ce qui s'appelle faire d'une pierre deux coups. On dirait que c'est mon jour de chance, puisque je vous ai trouvés tous les deux.
Écoutez-moi ! Ce n'est pas le moment de fuir l'Empire et de se cacher. Nous devons remettre à flot notre groupe... Les Héritiers de la Septième Aube !
Et pour cela, il me faut l'aide d'une personne bien précise.
Oui... J'ai besoin de l'ingénieur en chef des Forges de Garlond, le célèbre inventeur d'exception... Je veux parler de vous, Cid !
Ilud : J'ignore qui vous êtes, mais cet homme se nomme Marquez. Son esprit a été profondément meurtri par la catastrophe, et il n'est pas encore rétabli.
Je vous demanderai donc de ne pas l'importuner.
Marquez : Aaah... Aaaaaah...
Alphinaud : Cid, Éorzéa a besoin de vous ! Vous ne pouvez pas rester ici et tomber dans l'oubli. Vous avez un rôle à jouer, et vous êtes notre seul espoir !
Marquez : Je... je suis... Aaargh...
Ilud : Marquez... non, je dois t'appeler Cid, à présent. Prends ceci et pars. Ce sont tes affaires.
Quand nous avons commencé à habiter ensemble, j'ai vite compris que tu étais un homme au destin exceptionnel.
Je suis heureux d'avoir pu vivre quelque temps avec toi, et j'en garderai un bon souvenir. J'ai eu l'impression que mon fils m'était revenu.
Mais à présent, il est temps que je te laisse retourner à ta place dans le monde. Tu as un rôle important à jouer, semble-t-il.
Cid : Mais... Mais qui es-tu ?
Alphinaud
 : Je suis Alphinaud Leveilleur, membre des Héritiers de la Septième Aube.
Nous nous battons contre les Primordiaux et l'Empire, pour poursuivre le travail de feu mon grand-père.
Tu as dû entendre parler de l'attaque dont a été victime notre groupe... la rumeur s'est répandue partout en Éorzéa.
Après le 7e fléau, les nations d'Éorzéa ont concentré tous leurs efforts sur la reconstruction.
Notre groupe a fini par devenir le dernier bastion de la lutte contre les Primordiaux.
Mais l'attaque que nous avons essuyée nous a porté un coup rude.
Les Ixali ont d'ores et déjà réussi à invoquer leur divinité, Garuda, et celle-ci sème actuellement la terreur sur le Coerthas.
Parmi les Primordiaux, Garuda est particulièrement connue pour son tempérament cruel et ravageur.
D'après nos informations, elle serait encore bien plus redoutable qu'Ifrit ou Titan.
Si nous arrivions à en venir à bout, l'impact sur les autres tribus barbares serait notable. Cela leur prouverait que leurs Primordiaux ne sont nullement invulnérables.
Le problème, c'est que l'autel qui lui sert de repaire est protégé par un mur infranchissable de bourrasques violentes.
C'est là que vous entrez en scène, Cid. Nous devons retrouver l'Entreprise, et la remettre en état.
Cid : L'Entreprise...? Est-ce que ce serait...?
Alphinaud : Oui, Cid, c'est de votre aéronef que je parle.
La dernière fois qu'on l'a aperçu, c'est lorsqu'il a quitté Gridania, juste avant le Fléau.
Cid : Mon... aéronef ? Aaah...
Attends...
Alphinaud
 : La guerre contre les Primordiaux touche à sa fin. À nous de leur montrer que les Éorzéens n'ont pas dit leur dernier mot, et sont prêts à se battre !
Cid : L'Entreprise... ils ont besoin de moi... Je dois y aller...