Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Les révoltés du Nid

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Le groupe auquel était rattaché le réfugié est dirigé par deux mercenaires employés par le mystérieux marchand. Il pense que si vous arrivez à les vaincre en duel, ses camarades accepteront de déposer les armes... Du moins, tel est le plan. Allez en aval de la rivière, dans la grotte du Nid, et essayez de trouver le groupe d'insurgés.

Vous avez mis hors d'état de nuire tous vos assaillants. Parlez une nouvelle fois au réfugié en embuscade.

L'homme semble avoir compris la leçon. Son désespoir vous brise le cœur, mais vous n'aviez pas le choix... Retournez à Désespérance et faites votre rapport au réfugié apeuré.

Le marchand a manipulé les miséreux de Désespérance, et il se pourrait bien que ce ne soient pas les seuls réfugiés qu'il ait approchés. Allez à Lance-pierre et inspectez le camp à la recherche d'éléments suspects.

Vous avez découvert une fillette qui, entre deux sanglots, vous a raconté comment ses parents ont quitté le camp en compagnie d'un marchand qui a une dent contre les Uldiens. Allez sans attendre au quartier général des Immortels et informez le colonel Ryder.

Le Colonel semble bien décidé à mettre la main sur ce marchand et il y a fort à parier qu'il vous demande d'assister les Immortels dans leurs recherches.

Déroulement

  1. Parler au réfugié en embuscade (plusieurs groupes de réfugiés apparaissent).
  2. Parler au réfugié en embuscade.
  3. Faire un rapport à l'homme apeuré.
  4. Inspecter le camp de Lance-pierre.
  5. Parler à Swift, au quartier général des Immortels.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Homme apeuré : Je vois que vous êtes armé, j'en déduis donc que vous savez vous battre. C'est tant mieux car mes camarades sont on ne peut plus sérieux, voyez-vous. Ils sont prêts à donner leur vie pour faire entendre leur voix. Je ne sais pas si vous arriverez à les raisonner de manière pacifique...
Le groupe auquel j'étais rattaché est dirigé par deux frères épéistes, des mercenaires employés par le fameux marchand dont je vous ai parlé. Il paraît que ce sont des bretteurs exceptionnels qui n'ont jamais perdu un combat de leur vie.
Si vous arrivez à les vaincre en duel, les autres comprendront qu'ils n'ont aucune chance face aux soldats des Immortels et ils déposeront les armes. Enfin, c'est ce que j'espère...
Normalement, ils sont placés en embuscade en aval de la rivière, dans la grotte du Nid. Je n'ai rien à vous offrir en échange de vos services, mais si vous parvenez à les arrêter avant qu'ils ne se fassent tuer, je vous en serai éternellement reconnaissant.

Réfugié en embuscade : (Maudits bourgeois ! Vous allez payer pour toutes les souffrances et les humiliations que vous nous avez fait subir !)
... T'es qui, toi !?
Ah, je sais ! T'es un de ces chiens galeux à la botte des Immortels, pas vrai ? Hmpf ! Tu vas regretter de t'être mêlé de nos affaires. Eh, les gars ! Occupez-vous de lui !

Réfugié en embuscade : J'en crois pas mes yeux... Nos meilleurs éléments, humiliés par un seul aventurier... C'est foutu, on fera jamais le poids contre des dizaines de soldats surentraînés...

Homme apeuré : ... Vous avez vaincu les frères épéistes !? D-déjà !? Et mes camarades, comment ont-ils réagi ? Étaient-ils encore plus remontés ou se sont-ils résignés à leur sort ?
... Ah, c'est formidable ! Enfin, leurs souffrances m'attristent, bien sûr, mais le principal c'est qu'ils ne tomberont pas sous les coups des Immortels. Merci infiniment !
Dites, est-ce que le marchand était avec eux dans la grotte ?
... Je m'en doutais. Malgré ses belles paroles, il n'avait nullement l'intention de participer à l'insurrection. Ce menteur nous a bien eus, et il est plus que probable qu'il a fait le même coup à des réfugiés dans d'autres camps.
Si c'est le cas, les habitants de Lance-pierre sont en danger. Il n'y a pas eu d'émeutes là-bas, mais je l'ai vu s'y rendre à plusieurs reprises récemment.
Je sais que j'abuse de votre bonté, mais pourriez-vous y aller pour vérifier que tout va bien, s'il vous plaît ?
De mon côté, je vais aller retrouver mes camarades et leur expliquer que nous avons été dupés. C'est un triste aveu, mais au moins nous sommes en vie.

Ele : (sanglote) Maman... Papa... Revenez... Ne me laissez pas toute seule...
C'est ma faute... (snif) J'ai demandé à mes parents qu'ils m'achètent des gâteaux... Mais mon papa, il avait pas d'argent pour payer le marchand...
(sanglote) Alors le monsieur, il lui a dit que les réfugiés devraient pas vivre dans ces conditions... qu'il faut changer Ul'dah... l'avenir des enfants, je sais pas quoi... (snif)
Après, ils ont continué à parler tous les deux... Papa semblait très en colère... Il est revenu dire quelque chose à maman, et puis ils sont partis tous les trois... (snif)
Ils m'ont abandonnée... Bouh hou houuu...

Swift : Tiens, c'est vous. Alors, est-ce que vous êtes allé au camp de Désespérance, comme je vous l'ai suggéré ?
... Comment !? Bon sang de bonsoir ! Il faut à tout prix que nous mettions la main sur ce fichu marchand !
Je vous remercie d'être venu m'apporter cette information ô combien capitale. Vous pouvez compter sur moi pour faire part de vos exploits au général Aldynn.