Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Les oubliés de la baie des Vêpres

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

L'église de saint Adama Landama a reçu une requête demandant à ce que des cadavres que personne ne réclame soient ôtés de la voie publique. Rendez-vous à la baie des Vêpres et adressez-vous au marchand devant le refuge des sables.

De nombreux corps jonchent le sol devant le refuge des sables, leur identité visiblement inconnue des habitants du hameau. Vous allez devoir faire plusieurs allers-retours entre le tas de cadavres et l'attelage de chocobos qui vous attend à l'entrée du village... Commencez par vous occuper de quatre de ces corps.

Voilà qui est fait. Apportez-les maintenant au cocher qui vous attend à l'entrée du hameau.

Vous avez remis les cadavres au cocher. Allez vous saisir des quatre autres.

Apportez de nouveau les corps au cocher situé à l'entrée du hameau.

Vous avez remis tous les cadavres au cocher. Parmi eux se trouvaient certains de vos compagnons des Héritiers de la Septième Aube... Retournez à l'église de saint Adama Landama pour mettre Eluned au courant.

L'attelage de chocobos vous a devancé, et Eluned a fini d'en décharger les cadavres. Elle semble cependant choquée par la violence apparente des circonstances de la mort de ces malheureux, et elle a décidé de prier pour leurs âmes.

Déroulement

  1. Parler au marchand de la baie des Vêpres.
  2. Récupérer les corps.
  3. Apporter les corps au cocher indifférent.
  4. Récupérer les corps restants.
  5. Apporter les corps au cocher indifférent.
  6. Parler à Eluned, à l'église de saint Adama Landama.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Eluned : Des habitants de la baie des Vêpres ont demandé à notre église d'aller s'occuper de cadavres que personne n'est venu réclamer.
Comme il est de notre devoir de rendre un hommage aux défunts et de les accompagner vers le royaume de Thal, nous avons accepté, mais il y a beaucoup de corps, et le transport pourrait poser problème.
<Joueur>, je sais que ce n'est pas un travail des plus joyeux, mais... accepteriez-vous de venir en aide à l'église de saint Adama Landama ? Vous pourrez trouver la personne qui nous a contactés devant le refuge des sables.

Marchand de la baie des Vêpres : C'est toi l'envoyé de l'église de saint Adama Landama ? Moi qui croyais avoir affaire à Marquez, le fossoyeur...
Quoi qu'il en soit, tout est comme je l'ai expliqué dans mon courrier. Il y a de nombreux corps que nous n'avons pas réussi à identifier. Je veux que tu les emmènes le plus vite possible, car ils ne vont pas tarder à pourrir.
Ce qui leur est arrivé ? Je suppose que tu as entendu parler des derniers incidents en date au refuge des sables. Eh bien ce sont les cadavres des personnes qui sont tombées durant les combats.
Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé ce jour-là, mais ce dont je suis sûr, c'est que ces corps ne peuvent pas rester comme ça, à la vue de tous. Je compte sur l'église pour leur offrir une tombe décente.
Tiens, maintenant que j'y pense, j'ai l'impression de t'avoir déjà vu par ici... Non, je dois confondre avec quelqu'un d'autre.
Bon, l'attelage de chocobos qui servira à transporter tous ces malheureux t'attend à l'entrée du village.
Si j'ai bien compté, il y a huit cadavres, en tout. J'ai bien peur que tu aies à faire plusieurs voyages pour tous les charger dans la charrette.
Bon, tu as bien compris ? Allez, au boulot maintenant !

Cocher indifférent : Ah, c'est toi qui es venu nous débarrasser des cadavres ? Tu peux commencer à les amener ici, je t'aiderai à les charger dans la charrette.
Voilà les quatre premiers. Il en reste encore quatre, donc ce n'est pas le moment de se reposer ! Allez, courage.

Cocher indifférent : Quel boulot ingrat... Il en reste encore quatre, donc ce n'est pas le moment de se reposer ! Allez, courage.
Cinq, six, sept et huit... le compte y est. Tu peux souffler, maintenant.
Je vais me mettre en route sans plus attendre pour transporter les corps à l'église de saint Adama Landama. Quant à toi, tu peux aller prévenir sœur Eluned de mon arrivée.

Eluned : <Joueur>, je suis contente que tout se soit bien passé ! L'attelage de chocobos transportant les corps est arrivé à l'église un peu plus tôt, et nous venons tout juste de finir de les décharger.
Je vous suis vraiment reconnaissante de nous avoir aidés en vous acquittant d'une tâche aussi ingrate. Ces corps sont couverts de blessures atroces...
Je ne sais pas ce qui s'est passé au refuge des sables, mais une telle violence ne devrait pas faire partie de notre monde. Je vais prier pour les âmes de ces malheureux...