Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Les chevaliers affamés

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Haustefort est au courant de votre désir de gagner la confiance de Drillemont. Pour cela, il vous a proposé de l'aider à servir un repas décent aux chevaliers du poste de l'Arête blanche. Allez au défilé de Daniffen et utilisez la bouteille de vinaigre de cidre noir qu'il vous a remise pour abattre un protée tâcheté et obtenir sa viande.

Vous avez obtenu un morceau de viande de queue de protéé. Retournez au poste de l'Arête blanche et donnez-le à Haustefort.

Haustefort a fait étalage de ses talents de cuisinier en préparant trois steaks de protée quelques instants après que vous lui avez apporté la viande de protée. Allez maintenant offrir ces steaks aux chevaliers affamés du poste de l'Arête blanche.

Les steaks ont rencontré un grand succès auprès des chevaliers. Retournez parler à Haustefort pour le mettre au courant de votre réussite.

Haustefort a préparé un steak de protée pour Cenota, une chirurgienne qui s'occupe si sérieusement de ses patients qu'elle oublie de s'alimenter. Allez lui apporter à l'infirmerie.

En sentant l'odeur de viande grillée, Cenota s'est immédiatement rappelée qu'elle n'avait rien mangé depuis trop longtemps. Elle vous a remercié en dévorant son repas, au grand dam du patient qui devra se contenter d'une soupe peu ragoûtante.

Déroulement

  1. Abattre un protée tâcheté, au défilé de Daniffen.
  2. Apporter la viande à Haustefort.
  3. Offrir les steaks de protée aux chevaliers.
  4. Parler à Haustefort.
  5. Offrir le steak de protée à Cenota.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Haustefort : C'est toi, l'aventurier responsable du boucan qu'il y a eu là-haut ? Eh oui, les nouvelles vont vite au poste de l'Arête blanche. Je suppose que tu espères toujours faire changer d'avis sire Drillemont ?
S'il y a une chose que j'ai apprise à son sujet depuis que je suis en poste ici, c'est qu'il est à l'écoute de ses hommes et respecte leurs opinions. À mon avis, si tu gagnes la confiance de la caserne tout entière, il ne pourra plus t'ignorer. Comment, tu dis ? C'est simple, en leur offrant un festin qu'ils n'ont pas eu l'occasion de goûter depuis longtemps !
Les derniers ravitaillements ne contenaient pas du tout de viande, et les chevaliers commencent à se plaindre. Je me suis dit que nous pourrions leur préparer des steaks avec de la viande de protée. Ce n'est pas non plus de la cuisine gastronomique, mais cela leur fera sans doute plaisir.
Si tu veux bien m'aider, prends cette bouteille de vinagre de cidre noir et répands-en dans le défilé de Daniffen. Cela devrait attirer ces créatures et te permettre de les abattre plus rapidement.

Haustefort : Alors, tu as réussi à mettre la main sur cette viande ? Une fois grillée, je mets au défi quiconque de faire la différence avec de la viande de poulet, héhé.
C'est parfait ! Bon, cela ne devrait prendre qu'un instant. Je dois juste faire ça, et ça... et voilà ! Tu n'as jamais vu quelqu'un cuisiner aussi vite, je parie ? Tiens, va distribuer ça aux chevaliers affamés, maintenant.

Theophilain : Toi, là ! Ne crois pas que je ne t'ai pas vu comploter avec le cuisinier ! Je vais être clair avec toi : ta seule chance que je garde ça pour moi, c'est d'acheter mon silence avec un bon steak !
Hahaha ! Je savais bien qu'on allait s'entendre ! Grâce à toi, me voilà revigoré. Je ne devrais avoir aucun mal à inventer une nouvelle excuse pour me faire exempter de tour de garde, héhé.
Ombeline : Je pense qu'on mérite au moins un bon repas avant d'aller se jeter dans la gueule de ces dragons...
Oh, un steak tout juste grillé ? Que la Déesse Halone te bénisse, mon ami ! Protée ou pas, c'est ce que j'ai mangé de meilleur depuis plusieurs lunes !
Ignemortel : Comment peut-on s'entraîner au combat si on n'a que des aliments pauvres à se mettre sous la dent ? Il me faut des protéines pour arriver à tenir le coup !
Aventurier, vous êtes un envoyé du ciel ! Peu de gens ont conscience que la maison Durendaire en fait plus que les autres pour le bien d'Ishgard.

Haustefort : Ah, ça fait plaisir de les voir avec un tel moral ! C'est fou l'effet qu'un bon repas peut avoir sur un homme, hein ?
Mais j'y pense ! J'aimerais que tu apportes un autre steak à Cenota, à l'infirmerie. Elle est tellement préoccupée par la santé de ses patients qu'elle oublie de prendre soin d'elle-même. Cela devrait lui faire le plus grand bien !

Cenota : Pardonnez-moi, jeune homme, mais je suis en train de m'occuper de ce patient. Je m'occupe de vous dans un instant.
(renifle) Cette odeur... Tout compte fait, je n'ai rien avalé depuis un bon moment. Je crois qu'une bouchée ou deux ne me feraient pas de mal...
Par les Douze, c'est absolument succulent ! Grâce à vous, je vais pouvoir continuer à prendre soin de mes patients encore longtemps.