Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Le tarissement fatal

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Cocobani va se charger de la suite de votre apprentissage en vous expliquant quelle leçon peut être tirée du chapitre “Le tarissement fatal”.

Rendez-vous à Roncenoire et abattez huit tritons tout en faisant attention à l'équilibre éthéré de votre esprit.

Vous avez vaincu les tritons. Retournez voir Cocobani à la guilde des occultistes.

On vous a appris que des Amalj'aa ont attaqué une caravane de marchands et ont emporté avec eux une caisse de fioles d'éther. Rendez-vous au sud des Os desséchés pour examiner le véhicule de transport de troupes que les hommes-bêtes ont laissé là-bas. Avant de récupérer la marchandise volée, vous devrez vaincre les Amalj'aa et obtenir des flacons de leur sang.

Vous avez exterminé les brigands amalj'aa et accompli la demande que Cocobuki vous avait faite. Examinez de nouveau le véhicule de transport de troupes des hommes-bêtes, et récupérez la caisse de fioles d'éther.

Vous avez repris la caisse de fioles d'éther. Rapportez-la à la guilde des occultistes et faites un rapport à Cocobani.

Cocobani vous a révélé l'importance de garder un flux constant d'énergie éthérée, que ce soit en gérant l'équilibre de votre esprit ou en recouvrant vos réserves de mana grâce à des fioles d'éther. Retenez ces enseignements pour la suite de votre périple dans les profondeurs de l'occultisme.
* Cocobuki propose la prochaine quête aux occultistes de niveau 15.

Déroulement

  1. Parler à Cocobani.
  2. Abattre 8 tritons.
  3. Parler à Cocobani.
  4. Examiner le véhicule de transport de troupes et obtenir des flacons de sang d'Amalj'aa.
  5. Examiner le véhicule de transport de troupes et récupérer la caisse de fioles d'éther.
  6. Donner le sang d'Amalj'aa et la caisse d'éther à Cocobani.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Cocobuki : Oh, oui, <joueur>. L'aura de puissance qui émane de toi est presque palpable. Son rayonnement commence à aveugler mon œil d'occultiste.
La leçon d'aujourd'hui va t'être donnée par Cocobani. Va le voir et écoute ce qu'il a à t'apprendre du chapitre intitulé “Le tarissement fatal”.

Cocobani : Aha ! <Joueur>, tu es donc venu apprendre auprès de l'immense Cocobani ! J'ai beau être le troisième de la fratrie, je te promets que mon enseignement sera de tout premier ordre !
Bon, passons à la lecture du deuxième chapitre. Tu es prêt ? Pas besoin de faire un tour au petit coin ? Ouvre bien grand tes oreilles, alors.
“Le tarissement fatal.
Ah, y a-t-il plus magnifique et plus mortel pouvoir que celui que nous manipulons ? Les flammes dévorent, la glace emprisonne, et les éclairs parcourent les corps prostrés de nos ennemis.
Mais quel désespoir lorsque vient à se tarir la source de tout ce pouvoir. Les flammes vacillent, la glace fond, et les éclairs de crépiter cessent. Occultiste, ce risque tu dois connaître, et les limites de ton corps mortel comprendre.“
C'est vraiment effrayant, tu ne trouves pas ? Un occultiste dont les réserves de mana se sont épuisées n'est rien de plus qu'un vulgaire humain avec un bâton et un drôle de chapeau !
C'est que pour nous, les mages, ce flux d'énergie éthérée est aussi vital que le sang qui coule dans nos artères. Si elle venait à nous manquer au milieu d'un combat, cela signerait notre arrêt de mort.
Pour contrôler la dépense de ton pouvoir, tu dois comprendre l'équilibre éthéré de ton esprit. Celui-ci peut s'incliner dans une ou l'autre direction que sont l'astral et l'ombral.
Lorsque ton esprit penche vers la polarité dite ombrale, ta magie est affectée par un état dit de “Glace ombrale”. La puissance de tes sorts est réduite, mais en contrepartie, leur incantation requiert moins d'énergie.
À l'inverse, un occultiste qui se trouve dans l'état de “Feu astral” bénéficiera d'une plus grande intensité dans ses sorts, mais à un coût plus important pour ses réserves de mana.
Maintenant, avec ces concepts d'équilibre éthéré et d'incantation calculée en tête, je veux que tu ailles les mettre en pratique et pulvérises... huit tritons ! Fais de ton mieux pour rester en vie, je n'aime pas devoir m'expliquer lorsque le cadavre d'un de mes élèves est rapporté à l'Ossuaire.

Cocobani : Aha ! Tu es de retour, en un seul morceau et vivant. C'est magnifique ! Figure-toi qu'il est bien plus simple d'obtenir des réponses de la part d'un élève si on n'a pas à recourir à quelques procédés nécromantiques.
Alors, dis-moi, <joueur>. Que ferais-tu si jamais tu devais te retrouver sans la moindre énergie éthérée en plein combat ?
Oh ! C'est en effet, une solution très pratique. Se retirer discrètement le temps de refaire le plein de mana me semble une stratégie réfléchie. Mais s'il ne devait y avoir aucun lieu où se réfugier, une fiole d'éther serait le meilleur remède, à mon avis.
Ah, l'éther ! L'essence des Dieux ! Nous autres occultistes, et en fait, c'est le cas de tous les adeptes de la magie, estimons cette substance plus qu'aucune autre.
Et donc, tout ceci m'amène naturellement à l'information que nous avons reçue tout à l'heure au sujet de récents agissements d'hommes-bêtes. Une bande d'Amalj'aa aurait attaqué une caravane de marchands et subtilisé une caisse de fioles... d'éther justement !
Cela va donc être pour toi l'occasion de mettre en pratique tout ce que tu viens d'apprendre aujourd'hui. Tu vas annihiler ces couards d'Amalj'aa, et récupérer la précieuse marchandise volée ! Apparemment, leur véhicule de transport a été aperçu au sud des Os desséchés.
Ah, j'allais oublier, Cocobuki m'a chargé de te demander quelque chose. Il voudrait en effet que tu récupères quelques flacons de sang de ces hommes-bêtes après que tu leur auras réglé leur compte... si tu n'endommages pas trop leurs carcasses, bien sûr.

Cocobani : Est-ce que c'est l'odeur de l'éther que je sens ? Et la puanteur répugnante du sang d'Amalj'aa aussi...
Oh ! Dix... vingt... trente fioles ! Quand je vois autant d'éther, ça me remplit d'une grande sensation de paix intérieure.

Cocobuki : Mais qu'est-ce que tu as là, Cocobani ? Serait-ce la caisse qui a été volée ? Je constate avec joie que les leçons de notre jeune disciple portent leurs fruits.
Hé hé hé... J'imagine aussi que ce liquide visqueux, c'est le sang d'homme-bête que j'ai demandé. Cocobusi va être enchanté quand il saura...

Cocobusi : Cocobuki ! Tu m'as fait venir à l'Ossuaire. Aurais-tu finalement décidé de m'initier à l'occultisme ?

Cocobuki : Ah, Cocobusi ! Tu arrives au bon moment ! <Joueur>, ici présent, a eu la gentillesse d'apporter du sang d'Amalj'aa pour toi.
Un alchimiste que je connais m'a appris que tu en utilisais en grande quantité pour des expériences destinées à mettre au point un élixir devant amplifier les réserves de mana.
Bien entendu, nous sommes très intéressés par les résultats de tes recherches ! Réjouis-toi donc de pouvoir travailler avec nous, en ta qualité d'alchimiste. Après tout, tu n'as pas besoin de devenir occultiste pour faire partie de notre fratrie.

Cocobani : Il a raison, Cocobusi. Et puis, dis-toi que les champs de bataille sont des endroits dangereux, et que notre art n'a pas vraiment pour but de protéger les autres...

Cocobusi : ... Je vois. Vous essayez une fois de plus de me dissuader de suivre ma véritable vocation. Mais je ne veux pas être mis à l'écart pendant que vous affrontez des dangers ! Je veux me battre à vos côtés !

Cocobuki : Comprends-nous, Cocobusi ! Nous ne pouvons simplement pas supporter l'idée que tu puisses être blessé ! Nous pensons à ton bien-être, c'est tout.
Ah, excuse-moi, mon jeune ami. Comme je te l'ai expliqué auparavant, notre jeune frère, Cocobusi, n'a malheureusement pas l'étoffe pour devenir occultiste.
Son être n'est pas suffisamment traversé par l'éther pour manipuler la magie. Même si nous lui prodiguions le meilleur des enseignements, il serait incapable d'incanter une flammèche. Il pourrait même se tuer en essayant des sorts plus dangereux.
Mais ne nous attardons pas davantage sur ce fâcheux sujet. De ton côté, <joueur>, tu possèdes un énorme potentiel pour l'occultisme. Continue donc de te concentrer sur ton apprentissage de notre art mystérieux !