Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Le secret du lys blanc

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Aethelmaer vous a donné le bouton sur lequel est gravé un lys pensant qu'il pourrait vous aider dans votre enquête. Il vous a suggéré de le montrer à Miounne, à la guilde des aventuriers de Gridania. Le soldat de l'Ordre des deux vipères pense qu'elle, ou qu'une de ses connaissances, pourra vous en dire plus à propos de ce mystérieux sceau.

Miounne n'a pas pu vous renseigner sur l'origine du mystérieux bouton. La propriétaire du café des Feuilles de carline vous a toutefois conseillé de le montrer à Bernadette. Vous trouverez la garde près de la place de l'éthérite.

Bernadette vous a appris que le lys blanc est un thème récurrent dans la culture gridanienne. Hélas, tout comme Miounne, elle ignore tout de l'origine de ce bouton. Elle vous a suggéré de vous adresser à Ceinguled, la vigile sombre qui se tient devant l'entrée de la guilde des maîtres d'hast.

Ceinguled s'est souvenue qu'un homme nommé Ursandel portait des boutons identiques au col de sa chemise. Elle vous a dit qu'il a pour habitude de s'asseoir sur le banc près du quartier des illustres combattants.

Ursandel a immédiatement reconnu le bouton gravé. Il semblerait que cette fleur de lys soit le sceau de la famille Dartancours. L'homme, qui a l'air d'en savoir long sur cette mystérieuse série de meurtres, a accepté de vous dire tout ce qu'il savait... à condition que vous lui veniez en aide.

Déroulement

  1. Montrer le bouton à fleur de lys à Miounne.
  2. Montrer le bouton à fleur de lys à Bernadette.
  3. Montrer le bouton à fleur de lys à Ceinguled.
  4. Montrer le bouton à fleur de lys à Ursandel.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Aethelmaer : J'aimerais que vous preniez avec vous. Je pense qu'il pourrait vous être utile pour la suite de votre enquête.
Je précise qu'il s'agit là d'une mesure exceptionnelle et non d'une pratique courante. Voyez ça comme une récompense en échange de vos bons et loyaux services.
Si je peux me permettre de faire une suggestion, vous devriez montrer ce bouton à Miounne. La propriétaire des Feuilles de carline dispose d'un vaste réseau de contacts de par le monde, il y a fort à parier qu'elle connaisse quelqu'un qui pourra vous en dire plus sur l'origine de ce sceau.

Miounne : Bien le bonsoir à toi <joueur>. À voir ta tête, je suppose que tu n'es pas ici pour déguster une tisane...
Eh bien, en voilà un bel objet. La gravure est magnifique... Moi qui adore la fleur de lys en plus, je suis charmée ! Puis-je savoir d'où vient ce bouton ?
D-d'un cadavre !? ... Je suis désolée mais ce sceau ne me dit rien du tout. Tu devrais tenter ta chance avec Bernadette. Elle est constamment au contact des gens, peut-être qu'elle a vu quelqu'un porter un bouton identique ?

Bernadette : Vous voulez que je vous aide à retrouver le propriétaire d'un bouton ? Cette demande est pour le moins surprenante, mais pourquoi pas, après tout... Montrez-moi ça.
Hmmm... On dirait un bouton décoratif, un peu comme ceux que portaient les nobles autrefois. Enfin, je ne suis pas une experte, loin de là... La seule chose que je peux vous dire avec certitude, c'est que le lys blanc est un thème récurrent dans la culture gridanienne.
S'il y a une personne ici qui peut vous aider, c'est certainement Ceinguled. Cette garde est très calée sur les us et coutumes de la Cité. Vous la trouverez devant la guilde des maîtres d'hast, dans la vieille ville.

Ceinguled : Bernadette veut que je vous aide à identifier un symbole ? (soupir) Bon, faites vite alors, je n'ai pas toute la soirée...
Ce bouton est magnifique... Honnêtement, je ne pense pas qu'une telle pièce d'orfèvrerie puisse appartenir à un Gridanien... ou alors il s'agit d'une personne au sang bleu.
Attendez ! Je viens de me rappeler qu'il y a un homme qui a des boutons identiques au col de sa chemise. Comment il s'appelle déjà...? Il est toujours assis sur le banc, près du quartier des illustres combattants... Ah ! Ursandel ! Allez le voir, je suis sûre qu'il pourra vous aider.

Ursandel : S'il y a bien une chose dont j'ai horreur, c'est d'être dérangé dans mes réflexions. Je vous prierais de tourner les talons et d'aller voir ailleurs si j'y suis.
Oh... M-mais... c'est le sceau de la famille Dartancours ! Où avez-vous trouvé ce bouton ?
... S-sur le corps d'une jeune femme !? Dites-moi... S-son visage... portait-il des traces de coups ou de coupures ?
Ce que je craignais est arrivé... (soupir) Je ne peux plus feindre l'ignorance. Je vais vous révéler les véritables causes de ces décès, mais à une condition : que vous me promettiez de mettre fin à la folie de Dame Amandine et de la libérer de son tourment.