Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Le péril dravanien

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Marcelain vous a expliqué que la première barrière magique du collier de Daniffen ne protégeait plus l'intégralité de l'Avancée de la Foi et que les dragons pouvaient désormais y accéder par les Portes du Jugement. Des batteries de canons ont été installées tout le long du pont qui relie les Portes du Jugement à Ishgard. Accomplissez le défi “Le Siège de la sainte Cité d'Ishgard” et aidez les templiers à repousser les attaques des Dravaniens.
* Vous pouvez utiliser l'outil de mission afin de trouver des équipiers pour relever ce défi.

Vous avez abattu Vishap et êtes parvenu à mettre en déroute les dragons qui cherchaient à atteindre le cœur d'Ishgard. Retournez aux Portes du Jugement.

Il semblerait que les dragons qui cherchaient à atteindre l'Avancée de la Foi aient pris la fuite en même temps que les autres. La sainte Cité n'est plus menacée. Parlez à Alphinaud.

Alors que vous parliez avec Alphinaud, sire Aymeric est venu pour vous remercier de votre intervention. Le capitaine général aurait voulu célébrer la victoire avec vous, mais il a dû retourner dans ses quartiers pour gérer la fin de la crise. Alphinaud vous a à son tour couverte d'éloges. Il pense que cette bataille a définitivement changé la mentalité des Ishgardais et que le Saint Siège devrait bientôt rouvrir les portes de la cité aux étrangers. Bien qu'il reste encore de nombreux problèmes à régler, vous sentez que vos efforts portent leurs fruits et qu'une paix durable est en train de s'installer. Suivez les conseils d'Alphinaud et allez au refuge des roches pour rassurer Minfilia.

S'il y a une personne dans ce bas-monde qui mérite le titre de Protecteur d'Éorzéa, c'est bien toi. Les paroles de Minfilia résonnent encore dans votre tête... Vous ne vous en êtes pas rendu compte sur le moment, mais la victoire sur l'Avancée de la Foi a empêché la mort de milliers d'innocents. Vous méritez bien un peu de repos.

Déroulement

  1. Accomplir le défi IconeDefi.png Le Siège de la sainte Cité d'Ishgard .
  2. Parler à Alphinaud, aux Portes du Jugement.
  3. Parler à Minfilia, au refuge des roches.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Marcelain : Pendant votre absence, mes hommes ont installé plusieurs batteries de canons anti-dragon. Nous sommes prêts à intervenir à tout moment. D'ailleurs, j'aimerais vous expliquer plus en détail en quoi consiste notre système de défense.
Le pont qui relie Ishgard aux Portes du Jugement s'appelle “l'Avancée de la Foi”. Malgré les apparences, cet édifice est bien plus qu'une simple passerelle puisque c'est la clef de voûte du collier de Daniffen, la grande barrière magique qui protège la sainte Cité.
L'attaque de Cœur-de-glace a détruit la couche extérieure et les dragons peuvent désormais accéder à l'Avancée de la Foi par la voie des airs.
Si jamais ils parviennent à percer les trois autres barrières, la cité sera entièrement à leur merci et nous savons qu'ils n'auront aucune pitié.
Notre mission est d'une importance capitale, et je compte sur vous et votre groupe de francs-tireurs pour nous aider à repousser ces monstres écailleux !
La vie des citoyens d'Ishgard est entre nos mains !

Chevalier d'Ishgard : Regardez ! Ils battent en retraite ! Nous avons gagné !
Gloire à Halone ! Béni soit son nom !
Estinien : Vishap était l'un des plus puissants lieutenants de Nidhogg. Sa mort devrait refroidir les ardeurs des Dravaniens assez longtemps pour que nous puissions nous préparer à l'assaut suivant.
Je ne te cache pas ma déception, Nidhogg... Je pensais que tu serais là, toi aussi. Je suppose que tu dois avoir une bonne raison pour rester terré dans ton antre.
Je connais la vérité maintenant... Et puisque Cœur-de-glace a choisi de se battre pour les tiens, j'ai décidé de brandir le flambeau de l'Homme.
Prépare-toi à souffrir, Nidhogg. Bientôt je transpercerai ton cœur de ma lance et je répandrai tes entrailles dans tout le Coerthas !

Alphinaud : Je vous ai regardé combattre cet énorme dragon d'ici. Je crois bien que je n'avais jamais été aussi pétri d'angoisse de ma vie... Enfin, grâce aux Douze vous êtes sain et sauf, et à part la survie d'Ishgard, rien ne compte plus à mes yeux.
Vous serez sans doute rassuré d'apprendre que mes Braves ont réussi à repousser les Dravaniens qui ont attaqué le Vigile d'acier.
Aymeric : Commandant Leveilleur, <joueur>... Merci d'avoir accouru à notre aide aussi vite. Sans vous, nous étions perdus.
Je tiens particulièrement à vous féliciter pour l'efficacité dont vous avez fait preuve sur l'Avancée de la Foi. Vous avez su commander votre corps d'aventuriers avec une volonté inflexible, leur donnant l'exemple du courage et du mépris du danger. Pour cela, je vous remercie infiniment.
J'aurais voulu vous convier dans mes quartiers et récompenser vos efforts comme il se doit, mais ce sera pour un autre jour car le devoir m'appelle. Je dois m'assurer que tous les dragons ont été tués et que nos blessés sont pris en charge.Je vous contacterai dès que je le pourrai. À très bientôt.
Alphinaud : Que d'éloges ! Mais je dois bien admettre qu'elles sont méritées en ce qui vous concerne. Vous avez abattu un énorme dragon et anéanti la horde d'écailleux qui l'accompagnait, c'est un résultat plus que louable.
La victoire sur les Dravaniens n'est pas totale, mais on peut désormais considérer la menace qu'ils représentaient comme écartée.
Outre le salut de la sainte Cité, cette bataille aura aussi donné une chance aux Ishgardais de prendre conscience de l'importance de l'ouverture à l'autre.
Tous les chevaliers à qui j'ai parlé l'admettent sans mal: sans l'aide des aventuriers et des Braves du Cristal, ils n'auraient jamais pu sortir victorieux de cette guerre. Je suis convaincu que le Saint Siège va prendre les décisions qui s'imposent et s'ouvrir au monde d'ici peu.
Le temps de la division est passé, <joueur>. Bientôt, Éorzéa sera réunifiée !
Nous savons maintenant que nous sommes capables d'annihiler les Asciens et de vaincre les plus grands dragons.
Il faut se rendre à l'évidence. Si l'avenir Éorzéa semble si radieux aujourd'hui, c'est essentiellement grâce à vous !
Bien sûr, il reste encore une montagne de problèmes à résoudre, mais nous nous rapprochons de notre but. En tout cas, c'est une belle victoire que nous venons de remporter, et nous devons la fêter dignement !
Tout comme sire Aymeric, je dois d'abord m'assurer que mes troupes sont prises en charge et remplir des formalités administratives. Une fois que je me serai occupé de tout ça, je partirai à Ul'dah pour y retrouver le capitaine Ilberd.
Je vous conseille de passer par le refuge des roches avant de retourner vaquer à vos occupations. Même si Minfilia a certainement entendu parler de vos exploits, elle sera rassurée de vous voir revenir avec tous les membres encore attachés à votre torse. Sur ce, je vous laisse.

Minfilia : Qu'est-ce que je suis soulagée de te voir ! Tu ne peux pas savoir à quel point j'étais inquiète pour toi !
J'ai entendu parler de tes faits d'armes. On raconte que sans ton intervention musclée, les dragons auraient traversé l'Avancée de la Foi et dévasté la cité d'Ishgard.
Tu n'en as peut-être pas conscience, mais tu as sauvé la vie de milliers d'innocents. S'il y a une personne dans ce bas-monde qui mérite le titre de Protecteur d'Éorzéa, c'est bien toi !