Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Le fardeau

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Meffrid a découvert que Gallien a quitté sa paillasse pour une raison inconnue. Paniqué, il vous a demandé de l'aider à retrouver son camarade blessé. Commencez par interroger Albreda.

Albreda vous a dit que Gallien lui avait remis une lettre avant de disparaître. À la lecture de cette dernière, vous avez compris qu'il avait décidé de quitter le Moulin de la carrière pour mettre fin à ses jours. Portez la nouvelle sans attendre à Meffrid.

Meffrid vous a demandé de participer à la battue pour retrouver son camarade. Marchez en direction de l'est et retrouvez la trace de Gallien.

Vous avez retrouvé Gallien et l'avez sauvé des griffes d'un Gobelin opportuniste. Parlez avec le soldat mhigois et assurez-vous qu'il va bien.

Après un échange aussi mouvementé qu'émouvant, le capitaine de la résistance mhigoise et son subalterne sont tous les deux partis rejoindre leurs frères d'armes dans leur campement de fortune. Retournez au Moulin de la carrière et parlez à Meffrid.

Gallien voulait se sacrifier pour que les siens puissent quitter la forêt et reprendre leur route vers Petite Ala Mhigo. Un geste stupide, certes, mais qui montre bien l'esprit de solidarité qui règne au sein de la communauté mhigoise. Voyant que les blessures de son subalterne sont plus graves qu'il n'y paraissait, le capitaine Meffrid a décidé, à contrecœur, de rester plus longtemps au Moulin de la carrière.

Déroulement

  1. Parler à Albreda.
  2. Parler à Meffrid.
  3. Trouver Gallien (un gobelin de niveau 27 vous attaque).
  4. Parler à Gallien.
  5. Parler à Meffrid.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Meffrid : Dis, tu n'aurais pas aperçu Gallien, par hasard !? Je suis allé le voir pour lui donner l'onguent que tu nous as apporté, mais il n'était pas sur sa paillasse !
Beaucoup de mes hommes ont été blessés au cours de notre périple, mais Gallien est de loin celui dont l'état est le plus préoccupant. Si on ne traite pas ses blessures rapidement, l'infection se propagera et il mourra comme un malpropre dans cette maudite forêt !
J'ai besoin que tu m'aides à le retrouver ! Commence par interroger Albreda, s'il te plaît. Peut-être qu'elle a vu quelque chose.

Albreda : Gallien a disparu, vous dites ? Je n'ai rien vu de particulier, mais peut-être que je peux vous aider. En effet, ce garçon m'a confié une lettre il y a quelques jours. Attendez, je vais l'ouvrir...
“Capitaine Meffrid, je ne supporte plus d'être un fardeau pour vous. Il est temps que je vous laisse. Ne vous inquiétez pas pour moi et poursuivez votre marche vers Petite Ala Mhigo.”
(soupir) Si j'avais su qu'il projetait de s'en aller, je n'aurais pas attendu avant d'ouvrir sa lettre...
L'amour qu'il porte à ses frères d'armes est si fort qu'il est prêt à se sacrifier pour eux... Ne vous méprenez pas, s'aventurer dans la forêt dans l'état où il est, c'est tout simplement du suicide.

Meffrid : Quoi ? Il est parti seul dans les bois !? L'abruti !
Mes hommes et moi allons nous séparer pour ratisser la forêt. Il va sans dire que ton aide est la bienvenue. Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de chances de retrouver Gallien vivant !

Gallien : (souffle) (souffle) A-attention ! Un Gobelin !

Meffrid : Gallien !!
Gallien : C-capitaine... Q-que faites-vous là?... Je croyais q-que vous étiez déjà p-parti...
Meffrid : Abruti ! Pour qui tu me prends !? Jamais, tu m'entends, jamais je ne laisserai tomber un de mes hommes ! Je te porterai sur mon dos jusque dans le Thanalan méridional s'il le faut !
Toi et moi, on a prêté serment ! On a juré sur Rhalgr de récupérer notre patrie ! Je te laisserai pas mourir tant qu'on n'aura pas foulé de nouveau le sol de notre chère Ala Mhigo, t'as compris !?
Gallien : O-oui, capitaine...
Meffrid : Bien, rentrons. Tout le monde s'inquiète pour toi. Ah, et ne crois pas t'en tirer à si bon compte. Lorsque tu seras remis sur pied, je te ferai payer ta bêtise le prix fort ! C'est clair !?
Merci mille fois, aventurier. Sans toi, Gallien serait sans doute mort... Je vais le raccompagner au Moulin de la carrière. Viens me voir plus tard.

Meffrid : Les blessures de Gallien sont plus sévères que je ne le pensais. Je crains que mes hommes et moi soyons contraints de rester ici plus longtemps. Et moi qui avais hâte de quitter cette forêt inhospitalière, c'est bien ma chance...