Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Le dragon du Vigile de pierre

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Maintenant que le faux inquisiteur a été démasqué, plus rien ne vous empêche d'entrer dans le Vigile de pierre. Alphinaud vous a demandé de vous rendre auprès de Drillemont, pendant qu'il va chercher Cid.

Drillemont vous a fait savoir que d'après les archives de la maison Durendaire, l'Entreprise a bien été saisi par la garnison en poste au Vigile de pierre avant que les dragons n'en prennent possession. Bien qu'il ne puisse vous garantir l'état de l'aéronef, il vous a assuré qu'il se trouve toujours à l'intérieur de l'avant-poste. Rendez-vous au Vigile de pierre et adressez-vous à Nathelain pour obtenir la permission d'y pénétrer.

Nathelain n'a rien eu à ajouter aux paroles de Drillemont, si ce n'est que vous pouviez maintenant entrer dans le Vigile de pierre et en sortir comme bon vous semble.
* Vous pouvez utiliser l'outil de mission afin de trouver des équipiers pour relever ce défi.

À l'intérieur du Vigile de pierre, vous avez retrouvé l'Entreprise, aux côtés duquel sommeille un énorme dragon. Alors que Cid et Alphinaud se faufilaient discrètement dans l'aéronef pour le préparer au décollage, Lahabrea a fait une apparition inattendue, commentant vos récentes victoires et évoquant la possibilité que vous parveniez à vaincre Garuda. Bien sûr, il n'a aucune intention de vous laisser mener vos plans à bien et a donc fait usage de sa magie pour réveiller le dragon endormi, que vous devez maintenant combattre alors que Cid et Alphinaud vous regardent, impuissants.

Bien que vous soyez venu à bout du dragon, vous avez eu la mauvaise surprise de constater que l'Entreprise est en mauvais état. Heureusement, Cid est parvenu à effectuer quelques réparations pour permettre à l'aéronef de s'envoler en direction de Gridania. Parlez à Alphinaud pour décider de vos plans immédiats.

Alphinaud vous a rappelé que votre travail est loin d'être fini. Il va désormais vous falloir remettre l'Entreprise en état pour pouvoir aller défier la Primordiale Garuda.

Déroulement

  1. Parler à Drillemont.
  2. Parler à Nathelain, au Vigile de pierre.
  3. Accomplir le donjon Le Vigile de pierre .
  4. Parler à Alphinaud.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Alphinaud : Il est temps de nous rendre au Vigile de pierre. Va prévenir sire Drillemont pendant que je vais chercher Cid.

Drillemont : Vous avez toute notre reconnaissance, <joueur>. Grâce à vous, nous avons pu démasquer ce traître, et mettre fin à ses machinations avant que d'autres vies innocentes soient perdues.
Je suis vraiment désolé de ne pas vous avoir fait confiance plus tôt. Par Halone, les Héritiers de la Septième Aube, toujours vivants, et Maître Cid avec eux !
Je crois que je n'ai jamais été aussi soulagé de m'être trompé...
Alphinaud : Le principal est que vous ayez finalement entendu raison.
Vous n'avez plus aucune objection à ce que nous entrions dans le Vigile de pierre, n'est-ce pas ?
Drillemont : Non, bien sûr que non ! Après tout ce que vous trois avez fait pour ma Cité, c'est la moindre des choses de vous en accorder l'accès.
Seulement, y entrer ne vous posera aucun problème... C'est une fois à l'intérieur que je crains pour votre sécurité...
Alphinaud : Vous voulez parler des Dravaniens qui sont maîtres de ces ruines ?
Drillemont : Oui. Après votre arrivée, j'ai ordonné à mes hommes de consulter les archives. Je peux vous confirmer qu'un aéronef abandonné a été saisi par la garnison en poste au Vigile de pierre, après le Fléau.
Il était toujours en leur possession lorsque l'avant-poste a été envahi par les dragons il y a quelques années. Il est possible qu'il ait été endommagé ou détruit pendant les affrontements, mais je ne sais rien à ce sujet.
Le Vigile de pierre a depuis servi de point d'appui aux Dravaniens dans le Coerthas, et ce lieu stratégique leur permet de nous menacer depuis trop longtemps déjà.
Toutes nos forces sont concentrées pour les repousser et tenter de reprendre le contrôle de l'avant-poste, mais malgré nos efforts, nous parvenons tout juste à les contenir.
Alphinaud : La situation est difficile, et rien ne nous dit que vos hommes triompheront, sire Drillemont. Nous ne pouvons attendre plus longtemps, vous comprenez ? Non, nous allons reprendre possession de cet aéronef sans l'aide d'Ishgard.
Drillemont : Si le temps vous est compté, j'ai bien peur que ce ne soit la seule solution qui s'offre à vous.
Je vais prévenir Nathelain de votre arrivée. Qu'Halone vous guide, Héritiers.

Nathelain : Salutations, <joueur>. Sire Drillemont m'a mis au courant de la situation. Vous et vos compagnons êtes libres d'entrer dans le Vigile de pierre quand vous le voulez.

Alphinaud : Regardez, c'est l'Entreprise !
Cid : Oui, et un énorme dragon endormi nous en sépare.
Alphinaud : Contentons-nous de l'éviter. Nous sommes ici pour l'aéronef, rien d'autre.
Cid, nous allons nous faufiler à bord de l'Entreprise et nous préparer pour le décollage.
<Joueur>, restez ici et gardez un œil sur la bête.
Si elle se réveille, il faudra détourner son attention jusqu'à ce que nous soyons prêts à décoller.
Cid, vous êtes prêt ? Allons-y, doucement...
Cid : D'accord...
Lahabrea : C'est à Garuda que tu veux t'attaquer, maintenant ? Intéressant, très intéressant...
Es-tu conscient que sa force est bien plus grande que celle des Primordiaux que tu as déjà vaincus ? La dévotion fanatique que lui vouent les Ixali la rend encore plus dangereuse.
Malgré tes victoires inattendues, j'ai du mal à imaginer que tu puisses venir à bout d'une telle ennemie.
Bien sûr, tu es le protégé de la lumière, le brave héros qui a su terrasser le Seigneur des flammes infernales et l'Ébranleur des terres.
S'il y a un seul mortel capable de remporter la victoire face à la divinité des rafales, c'est sûrement toi.
Enfin, pour cela, il va déjà falloir que tu sortes vivant d'ici.
Cid : Alphinaud, le dragon !
Alphinaud : Vite, avant qu'il ne soit trop tard !
Lahabrea : Nous allons voir à quoi vont te servir tes damnés pouvoirs cette fois-ci, messager d'Hydaelyn !

Alphinaud : <Joueur> ! <Joueur> ! Tout va bien ? Répondez-moi !
Les Douze soient loués, j'ai cru que cette créature vous avait blessé...
Vous êtes tellement important pour les Héritiers ! Personne d'autre que vous n'est capable de terrasser un dragon au milieu d'une perturbation éthérée et d'en sortir indemne.
Cid est en train de travailler sur l'Entreprise au moment où je vous parle. Allons voir où il en est.
Alors Cid, vous croyez qu'il va pouvoir voler ?
Cid : Ça risque de secouer un peu, mais on devrait pouvoir décoller.
Alphinaud : Tant mieux. L'aéronef est en plus mauvais état que je ne l'avais imaginé, mais il pourra quand même nous emmener hors d'ici.
Profitons-en pour retourner à Gridania.
Nous ne pouvons pas nous jeter tête baissée dans la tempête et espérer gagner. Il nous faut d'abord remettre en état l'Entreprise. Alors nous pourrons défier Garuda.
Cid : Tout cela m'est si familier... Je connais cet aéronef... Si seulement je pouvais...
Non, je ne me rappelle pas.
Accrochez-vous... On y va.

Alphinaud : Ah, quel plaisir de retrouver le doux climat de la Sylve des Douze !
Avec toutes les péripéties que nous avons traversées, je ne suis pas près d'oublier cette petite virée ishgardaise de sitôt.
Mais nous avons encore beaucoup à faire. Il nous faut réparer l'aéronef, puis nous devrons défier un Primordial. Pas de repos pour les braves, hein ?