Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Le deuxième principe

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Severian vous a confié une nouvelle tâche qui devrait vous aider à comprendre un deuxième principe alchimique fondamental. Fabriquez trois antidotes et donnez-les à votre excentrique professeur.

Une fois de plus, Severian est très satisfait de votre travail. Plongez-vous un peu plus dans l'étude de l'alchimie, et éprouvez la joie de la découverte, au point d'en oublier de manger et de dormir.
* Severian propose la prochaine quête aux alchimistes de niveau 10.

Déroulement

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Severian : Qu'est-ce que tu veux ? Des gils pour les pauvres ? Une potion d'amour ? Ah, tu es cet homme de ménage horripilant qui veut toujours nettoyer mon laboratoire ?
Non ? Alors qui... Ah, oui, mon nouveau valet ! Non, non, non, inutile de me redire ton nom, je ne veux pas m'encombrer l'esprit de détails insignifiants sans rapport avec l'alchimie.
J'espère que tu as suivi mes conseils et que tu t'es plongé avec délice dans l'étude de notre discipline. Je n'ai guère de temps pour des leçons mais... la formation d'un bon valet est un investissement, j'imagine.
Nous allons aborder aujourd'hui le deuxième principe fondamental. Pour t'aider à l'appréhender, je vais te demander de fabriquer trois antidotes. Cela devrait m'épargner de longs discours.
Tu vas avoir besoin de vipères des prés et de morceaux de sel gemme. La guilde a souvent des vipères en réserve, tu peux donc les acheter auprès de... Esmanie ? Esmenet ? Enfin, tu vois de qui je veux parler, notre fournisseur, au comptoir près de l'entrée.
Quant au sel, tu peux t'en procurer en l'extrayant des roches de la région. Tu peux faire ça toi-même, mais personnellement, je trouve plus efficace de payer les services d'un mineur.
Enfin, je me fiche de la façon dont tu te procures les ingrédients, du moment que tu me fabriques les trois antidotes. Essaie de comprendre le principe dont je t'ai parlé durant la concoction. J'espère te revoir riche d'un nouveau savoir.

Severian : Tu as les trois antidotes que je t'ai demandés ? Que les Dieux te viennent en aide si tu m'as interrompu pour autre chose.
Hé hé hé... Tu réponds à toutes mes espérances ! Tu as obtenu une viscosité optimale sans ternir la teinte rouge de la préparation.
Je suis certain que l'effet sur des sujets vivants sera des plus passionnants ! Bien sûr, ils seront probablement empoisonnés, mais on ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs, n'est-ce pas ?
Revenons plutôt à ce principe alchimique essentiel qui était le sujet de cette leçon. As-tu réalisé qu'en mélangeant des substances anodines, voire dangereuses, tu as produit une potion utile ? Saisis-tu l'étendue des possibilités de notre art ?
Tout comme une médication peut être mortelle en quantité suffisante, un poison peut servir de remède s'il est bien dosé. Ces antidotes en sont la démonstration parfaite.
Les incultes hermétiques aux merveilles de l'alchimie ne voient dans la vipère des prés qu'une vermine nuisible. Mais combine son venin avec une quantité de sel appropriée, et les gens se bousculeront à ta porte pour acheter un précieux antidote !
Étudie, expérimente, et découvre des richesses aux endroits les plus inattendus ! Quand tu auras ressenti la joie de telles découvertes, tu ne penseras plus à manger ou dormir, comme moi !
Tu as en tout cas prouvé que tu avais assimilé les bases de notre discipline. Tu sauras donc faire bon usage de ce mortier d'amateur. C'est un outil secondaire, et si tu t'en sers avec un outil principal comme l'alambic, tu apprécieras rapidement sa valeur.
Hé hé hé... Je prévois un usage profitable de tes compétences dans un avenir proche, mon précieux apprenti ! Va maintenant, amuse-toi avec ton nouveau jouet, et laisse-moi me concentrer sur mes recherches !