Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Le Projet Frontière

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Après vous avoir remercié pour vos efforts, le colonel Ryder vous a dit que Raubahn souhaitait
s'entretenir avec vous. Aurait-il des révélations à vous faire sur les récents événements qui ont secoué la région ? Pour le savoir, rendez-vous à la promenade royale et demandez à Bartholomew de vous conduire jusqu'à lui.

À la promenade royale, vous avez retrouvé Alphinaud qui vous a suivi dans la chambre de l'encens. À votre grande surprise, vous avez appris que la personne à l'origine des émeutes n'était autre que Teledji Adeledji ! Ce dernier souhaite annexer la plaine de Carteneau afin de s'approprier une machine ancienne nommée Oméga. Bien qu'elle soit a l'état de fossile, elle pourrait encore représenter une menace majeure pour Éorzéa. Contrecarrer le "Projet Frontière" semble désormais la priorité absolue.

Déroulement

  • Parler à Bartholomew, à la promenade royale.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Swift : Les Immortels vont prendre le relais et continuer l'enquête là où vous l'avez laissée. Je tiens à dire que nous vous sommes extrêmement reconnaissants de votre travail et votre dévouement.
Avant que vous ne partiez pour de nouvelles aventures, le Général m'a fait savoir qu'il aimerait s'entretenir avec vous. J'ignore pourquoi, mais j'imagine que toute cette agitation dans la région n'y est pas étrangère. Il vous attend dans la chambre de l'encens.

Bartholomew : Messire <joueur>, Messire Alphinaud, si vous voulez bien me suivre, Son Altesse et le général Aldynn vous attendent...
Raubahn : J'ai été informé par le colonel Ryder de l'aide que vous nous avez apportée pour contenir ces émeutes. Je vous remercie.
Alphinaud : Les réfugiés sont bien plus remontés que je ne le pensais. Général, savez-vous quelque chose que nous ignorerions, par hasard ?
Raubahn : J'imagine que je peux vous en parler à tous les deux, mais ceci ne doit pas sortir de ces murs.
Le refus d'accueillir les gens de Doma a suscité une forte réaction chez une partie des réfugiés du Fléau.
Ils se sont alliés à certains groupuscules mhigois et ont initié un mouvement de résistance contre le sultanat.
Bien que nous ayons assisté à un certain nombre de manifestations, ces protestations ont commencé à perdre en vigueur avec le temps.
... Jusqu'à ce qu'un incident ne vienne mettre le feu aux poudres.
Nanamo Ul Namo : Une unité des lames de cuivre, chargée d'encadrer une manifestation, a tiré une flèche sur un réfugié sans protection.
C'est ce qui a provoqué les émeutes que vous savez.
Raubahn : L'enquête préliminaire a conclu à un accident, mais le comportement suspect de ce garde laissait à penser qu'il avait des choses à cacher. J'ai donc ordonné aux Immortels de l'interroger.
Nous avons alors découvert que cet individu avait reçu de l'argent d'un marchand proche de Teledji Adeledji.
Alphinaud : Teledji Adeledji !?
Il s'était pourtant exprimé en faveur de l'accueil des Domiens... Pourquoi chercherait-il à provoquer des émeutes ?
Raubahn : Est-ce que le nom de “Projet Frontière” vous dit quelque chose ?
Il s'agit d'un plan de colonisation d'un territoire situé près du Thanalan septentrional et n'appartenant à aucune des trois cités-États... Je veux parler de la plaine de Carteneau.
Alphinaud : Cet endroit est pourtant...
Raubahn : ... Une région échappant à la sphère juridique, interdite aux civils, en effet.
La plaine de Carteneau... Un nom associé pour toujours au septième fléau.
Des fouilles de grande ampleur ont été conduites là-bas après la catastrophe, et on y a découvert d'anciens vestiges allagois qui dormaient sous terre.
À cause de cette découverte, elle fait désormais l'objet d'un vif contentieux entre les trois Cités.
Afin d'éviter que cela ne nuise à notre alliance, un accord a été signé pour que ce différend ne s'étende pas hors de la plaine de Carteneau.
C'est ce qui lui vaut ce statut de région sous juridiction spéciale.
Ce “Projet Frontière”, cette idée saugrenue de créer une colonie à cet endroit, est financé par ce même Teledji Adeledji.
Il l'a annoncé en sachant parfaitement quelle était la situation là-bas.
Il compte probablement y conduire un grand nombre de réfugiés pour les utiliser comme boucliers humains contre les forces armées des grandes compagnies... et ainsi s'accaparer les ruines allagoises.
Nanamo Ul Namo : Quelle folie ! Ce projet, c'est comme si Ul'dah déclarait unilatéralement son intention d'annexer la plaine de Carteneau.
Raubahn : Naturellement, il n'a consulté ni les sultanistes ni les monétaristes, ni même les autres membres du Cartel, sur cette question. Il agit de sa propre initiative.
Nanamo Ul Namo : Nul doute qu'il espère que les récentes émeutes conduiront les réfugiés à renoncer à vivre à Ul'dah.
S'il s'est montré compatissant envers Yugiri et son peuple, c'est avant tout pour obtenir le soutien des immigrés.
Alphinaud : Mais qu'y a-t-il dans les ruines de Carteneau qui intéresse tant Teledji Adeledji ? Il risque d'être accusé de haute trahison en agissant de la sorte.
Nanamo Ul Namo : Oméga...
Alphinaud : Oméga ?
Raubahn : Il s'agit d'une sorte de machine ancienne, découverte dans ces vestiges allagois et à laquelle nous avons donné le nom d'Oméga. Cette monstruosité est si gigantesque qu'elle reste en grande partie enfouie dans le sol.
Nos archéologues ont trouvé des écrits la présentant comme l'artifice ayant jadis permis la capture de Bahamut.
Ce n'est probablement pas un hasard si le général Nael van Darnus avait choisi la plaine de Carteneau comme point d'impact pour le satellite Dalamud.
Sans doute cherchait-il à détruire du même coup cette arme anti-Bahamut.
Alphinaud : Une arme capable de rivaliser avec un Primordial...? Il s'agirait donc d'une machine du même type que l'Ultima Arma ?
Raubahn : Nous étions d'abord sceptiques, mais après la découverte de l'Ultima Arma, nous avons dû réviser notre jugement. Oméga est bien réelle, elle aussi.
Nanamo Ul Namo : Elle est heureusement inactive, comme si elle était à l'état de fossile. Nous ne pouvons toutefois pas ignorer la menace potentielle qu'elle représente.
Quelqu'un pourrait s'en emparer et acquérir ainsi une puissance de destruction sans commune mesure, surpassant même celle du Primordial Bahamut.
Raubahn : C'est sans doute ce que cherche à faire Teledji Adeledji. Avec Oméga, il serait capable d'imposer son autorité à Ul'dah... que dis-je, à tout Éorzéa.
Nanamo Ul Namo : C'est insensé! Un homme qui s'oppose constamment au seigneur Lolorito et qui est incapable d'obtenir le soutien du Cartel... Comment pourrait-il diriger Éorzéa ?
Raubahn : C'est justement ce qui le rend dangereux. Il cherche ailleurs le pouvoir qu'il n'a pas en lui. Nous devons tout faire pour contrecarrer ses plans...
Nanamo Ul Namo : Du calme ! Inutile de courir après un rat. De toute manière, rien ne reste secret bien longtemps à Ul'dah.
Alphinaud : Quoi qu'il en soit, nous devons surveiller les agissements des réfugiés de près. Ce problème dépasse désormais les frontières d'Ul'dah.