Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

La théorie de Moenbryda

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Il semblerait que Moenbryda ait une nouvelle importante à annoncer aux Héritiers. Aurait-elle réussi à mettre au point son arme anti-Asciens ? Allez lui parler pour en savoir plus.

Vous avez parlé avec Moenbryda. Cette dernière s'en est allée dans le salon de l'Aube. Suivez-la et parlez-lui encore une fois.

Moenbryda vous a fait part de ses découvertes. Elle pense qu'en extrayant l'éther des cristaux corrompus, il serait possible de charger l'auralithe blanche depuis n'importe où en Éorzéa. Toutefois, pour en être certaine, elle doit d'abord mettre sa théorie à l'épreuve. Alphinaud lui a conseillé d'aller dans le Thanalan septentrional, une région riche en échantillons isolés. Mais ce n'est pas tout... Le commandant des Braves du Cristal a choisi cet endroit car il a appris que les soldats de Castrum Meridianum s'apprêtaient à prendre d'assaut l'usine de céruleum. Minfilia a accepté que les Héritiers s'en mêlent et c'est à vous, Thancred et Papalymo qu'elle a confié cette tâche. Sortez du salon de l'Aube et parlez à Alphinaud.

Alphinaud pense que les Braves de la quatrième escouade n'ont pas l'expérience nécessaire pour gérer une situation aussi délicate et il compte sur vous pour les encadrer et les aider si nécessaire. De son côté, il va retourner à la base temporaire d'Ul'dah d'où il coordonnera les opérations en compagnie du capitaine Ilberd. Les sages de Sharlayan et vous n'êtes pas les seuls à partir en mission. En effet, Hoary Boulder et Coultenet sont venus vous dire qu'ils allaient escorter F'lhaminn jusqu'à la Cité du désert, où la mère adoptive de Minfilia espère recruter de nouveaux alliés. Allez à l'usine de céruleum, dans le Thanalan septentrional, et parlez à Wilred.

Wilred et vous êtes allés parler à Edelstein. Le sous-lieutenant vous a dit qu'un employé de l'usine avait découvert un paquet contenant une bombe de fabrication garlemaldaise. Il se peut qu'il y en ait d'autres disséminées sur le site. Inspectez les lieux et récupérez tous les objets suspects.

Vous avez trouvé quatre caisses suspectes. Portez-les sans attendre à Edelstein.

Grâce aux efforts conjugués de chacun, le site est à présent sécurisé. Il semble toutefois qu'il y ait eu du mouvement du côté de Castrum Meridianum...

Déroulement

  1. Parler à Moenbryda.
  2. Parler à Moenbryda, dans le salon de l'Aube.
  3. Parler à Alphinaud.
  4. Parler à Wilred, à l'usine de céruleum.
  5. Trouver les 4 caisses suspectes.
  6. Donner les caisses suspectes à Edelstein.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Alphinaud : Ah, j'y pense ! Moenbryda m'a dit qu'elle avait une annonce importante à faire. Elle ne m'a pas donné plus de détails, mais je suppose que ça concerne ses travaux sur l'auralithe blanche.
Vous devriez aller lui parler, il me semble qu'elle vous attend. Je vous rejoins dès que j'ai fini de donner mes instructions à mes hommes.

Moenbryda : Ça y est, Alphinaud t'a enfin lâché la grappe ? Ce garçon est une vraie pipelette, ma parole!Bon, puisque tout le monde est là, je propose qu'on se réunisse sans plus attendre dans le salon de l'Aube.

Moenbryda : La question de Midgardsormr étant plus ou moins réglée, je crois que nous pouvons maintenant vous faire part de nos progrès sur la création de l'arme anti-Asciens.
Je pense que nous ne sommes plus très loin du but.
Minfilia : Vous avez découvert quelque chose ?
Moenbryda : Peut-être. Mais avant d'entrer dans les détails, je vous propose de commencer par revoir ce que nous savons déjà. Les Asciens sont immortels parce que leurs âmes ne retournent pas dans le royaume éthéréen après la mort. Au lieu de ça, elles se cachent dans un interstice entre les deux mondes.
La première étape pour vaincre un agent du chaos est donc d'empêcher son âme de faire ce voyage. La dernière fois que nous nous sommes réunis, j'ai pu constater que l'auralithe avait les facultés requises pour piéger ces êtres.
Thancred : Maintenant, il faut que nous trouvions un moyen de les anéantir...
Urianger : Pour détruire une âme d'Ascien, nous devons la frapper avec un éclat concentré d'éther pur, ce que plusieurs d'entre vous appellent une lame éthérée. Malheureusement, il nous manque le savoir et les moyens de créer une telle arme.
Moenbryda : Ne pouvant effectuer des essais sur des agents du chaos, nous n'avons aucun moyen de jauger la quantité d'éther que contiennent leurs âmes.
De ce fait, nous ignorons quelle densité notre lame doit avoir pour fonctionner comme voulu.
Yda : Dans ce cas, nous n'avons qu'à fabriquer une lame si dense qu'elle découpera n'importe quelle âme en petits morceaux !
Et pour être sûrs d'avoir tout l'éther nécessaire, nous n'avons qu'à remplir une autre auralithe à l'avance ! Et hop, le tour est joué !
Papalymo : Yda... N'as-tu donc pas écouté les explications de Moenbryda, l'autre fois ? Combien de fois doit-on te répéter que cette pierre ne peut pas conserver l'éther indéfiniment ?
Étant intangible par nature, cette énergie est instable et se disperse facilement, sauf lorsqu'elle s'est cristallisée. Compte sur moi pour t'interroger plus tard afin de m'assurer que tu n'as pas oublié.
Yda : Ah, d'accord ! C'est donc comme ça que ça marche !
Thancred : Donc, ça nous ramène à ces bons vieux cristaux... Ils sont fiables en effet, mais ils ne sont pas vraiment commodes pour ce qui est du transport.
Y'shtola : En effet. Les cristaux corrompus chargés dans le catamaran avaient tout juste suffi à bloquer les attaques de Léviathan. Notre objectif étant de détruire une âme d'Ascien, je crains que nous en ayons besoin d'une plus grande quantité cette fois.
Thancred : Je plains le pauvre gars qui devra se trimballer avec tout ça en attendant qu'un agent du chaos veuille bien se montrer.
Moenbryda : C'est exactement le problème que nous cherchons à résoudre, et je crois bien que nous avons trouvé la solution. Plutôt que de transporter l'éther nécessaire, nous allons le puiser quelque part.
Et la seule source utilisable, c'est le sol.
Y'shtola : Si tu parles de drainer les grands courants éthérés souterrains, sache que cela induit des risques considérables. Interagir avec toute cette énergie pourrait bien causer des jaillissements comme celui qui a bouleversé le paysage du Mor Dhona.
Moenbryda : Ne t'inquiète pas, Y'shtola, j'ai une bien meilleure idée. Pourquoi irions-nous puiser sous le sol alors qu'il y a de véritables réservoirs à la surface, un peu partout ?
Je veux bien sûr parler des cristaux corrompus. Ils ont beau avoir perdu leur équilibre élémentaire, ils n'en restent pas moins une formidable source d'éther.
Thancred : Il est vrai qu'on en trouve beaucoup, mais rien ne nous garantit qu'il y en aura à proximité lorsque ce sera nécessaire.
Moenbryda : Ah, mais qui dit que nous aurons besoin d'être à côté de ces cristaux ? Et si nous pouvions utiliser leur énergie à distance ?
Nous aurions alors accès à d'immenses quantités d'éther où que nous soyons en Éorzéa.
Je n'ai pas encore mis ma théorie à l'épreuve, mais j'ai de bonnes raisons d'y croire. S'il n'y a aucune objection, je vais pousser mes recherches dans cette direction.
Minfilia : Si vous pensez que cela en vaut la peine, vous avez mon assentiment, Moenbryda.
J'aimerais juste savoir plus précisément en quoi consiste cette théorie.
Moenbryda : À vrai dire, toutes ces explications m'épuisent. Je préfère plutôt passer à la pratique. Il se trouve que j'ai déjà fabriqué un extracteur d'éther spécialement pour ça, et j'ai bien l'intention de l'essayer.
Le seul problème, c'est qu'il y a beaucoup trop de cristaux corrompus au Mor Dhona. J'ai bien peur que la moindre erreur de calcul ne cause une réaction en chaîne incontrôlable.
Il me faudrait plutôt des échantillons isolés. Est-ce que l'un d'entre vous sait où je pourrais en trouver ?
Alphinaud : Que diriez-vous du Thanalan septentrional ? Les cristaux corrompus qui se trouvent là-bas sont de taille moyenne et suffisamment séparés les uns des autres. Si vous pensez qu'ils conviendront à vos expériences, j'aimerais vous demander de l'aide pour autre chose pendant que vous serez là-bas.
Minfilia : Il y a un problème, Alphinaud ?
Alphinaud : Des mouvements ont été observés à Castrum Meridianum.
Lors de la contre-offensive “la marche des Preux”, cette forteresse impériale a été grandement endommagée et sa garnison réduite à une fraction de ce qu'elle était.
Toutefois, après le retrait des forces alliées, des renforts ont été envoyés depuis Castrum Centri. Ils cherchent désormais à rebâtir, et pour ça, ils comptent s'attaquer à l'usine de céruleum.
La 14e légion a perdu le soutien de l'Empire et elle manque cruellement de ressources. Pour ces soldats, c'est une question de vie ou de mort, et ils se battront sans doute jusqu'au bout.
J'ai envoyé les Braves du Cristal sur place, mais je crains qu'ils ne suffisent pas à contenir une attaque des Impériaux. J'aimerais avoir l'appui des Héritiers.
Moenbryda : Vous n'essayeriez pas un peu de nous manipuler, par hasard ?
Quoi qu'il en soit, moi, ça me convient parfaitement ! Les cristaux dont vous m'avez parlé me semblent parfaits, et ces maudits Garlemaldais nous gênent.
Et puis, nous ne savons pas quand les Asciens se montreront de nouveau, alors autant ne pas perdre de temps.
Urianger : Le danger semble exercer une étrange fascination sur toi, mon amie, mais je te prie d'être on ne peut plus prudente.
Minfilia : Je soutiens l'opinion de Moenbryda. Tu peux compter sur les Héritiers, Alphinaud.
Je te prie de bien vouloir apporter ton aide aux Braves du Cristal. Thancred et Papalymo vont t'accompagner.
Yda et Y'shtola, j'aimerais que vous assistiez Moenbryda de votre côté. Inspectez les cristaux corrompus, de manière à ce que les essais puissent commencer dès que la menace garlemaldaise aura été neutralisée.
Urianger : Si vous le permettez, je vais continuer mes expériences sur l'auralithe, de mon côté.
Minfilia : Merci, Urianger. Veuillez tous vous préparer et partir dès que vous le pourrez. Faites bien attention à vous.

Alphinaud : Je suis terriblement désolé de vous imposer cette nouvelle corvée, <joueur>. Le fait est que les hommes de la quatrième escouade n'ont pas encore l'expérience requise pour gérer une situation aussi complexe.
Vous connaissez bien le terrain et vous avez combattu les Impériaux à de nombreuses reprises. Je sais que vous saurez encadrer mes Braves et leur apporter l'assistance nécessaire si besoin.
Le cadet Wilred vous expliquera tout à votre arrivée. Moi, je vais retourner à la base d'Ul'dah d'où je dirigerai les troupes. Merci encore, et à bientôt !
Hoary Boulder : Vous repartez déjà ?
Coultenet : “Pas de repos pour les braves”, comme on dit... Si cela peut vous consoler, sachez que Hoary Boulder et moi partons aussi en mission.
F'lhaminn : Entre les Primordiaux, les Asciens, l'Empire, et les drrragons, le pays ne manque pas d'ennemis.
Le but des Héritiers est de protéger Éorzéa, et pour y parvenir nous avons besoin de toutes les bonnes volontés.
Minfilia s'est adressée à moi carrr elle sait que je connais beaucoup de monde dans la cité.
Et puis, elle sait surtout que sa mère sait se montrrrer très convaincante quand elle le veut, hi hi hi...
Vous pouvez compter sur moi pour recruter des alliés de premier choix !
Coultenet : Comme vous l'avez compris, Hoary et moi serons ses gardes du corps.
Hoary Boulder : Le premier qui approche dame F'lhaminn de trop près, j'lui pète les chicots !
F'lhaminn : Ha ha ha ! Me voilà rassurée !
Coultenet : Sur ce, je propose que nous nous mettions en route sans plus tarder.

Wilred : <Joueur> ? Mais qu'est-ce que tu fais ici ?... C'est étrange, le Commandant ne m'a rien dit. Bah, il a dû oublier de me contacter. Je ne peux pas lui en vouloir, il est tellement occupé...
En tout cas, je suis content que tu sois là. Je vais pouvoir te montrer l'étendue de mes progrès. Sans vouloir me vanter, je suis beaucoup plus fort qu'avant ! Les Amalj'aa de Zanr'ak n'auraient aucune chance contre le Wilred d'aujourd'hui ! Hé hé...
Bon, laisse-moi t'expliquer ce qu'il se passe ici.
Une patrouille des Immortels a repéré un rassemblement de soldats garlemaldais près de la Poussée de Raubahn. Leur nombre augmente très vite, ce qui laisse présager une attaque imminente.
Le sous-lieutenant Edelstein pense qu'ils cherchent à prendre d'assaut l'usine de céruleum... Peut-être qu'il a eu de nouvelles informations depuis la dernière fois qu'on s'est parlé. Allons le voir.
Edelstein : Les Douze soient loués ! C'est vous, <joueur> !
Ah, vous ne pouvez pas savoir comme je suis heureux de vous voir! Nous avons un gros problème !
Wilred : Que se passe-t-il ? Les Impériaux se sont mis en marche !?
Edelstein : Non, c'est encore autre chose. Un employé des Bons filons d'Amajina et Fils a trouvé un paquet suspect dans l'enceinte de l'usine.
Les soldats du génie militaire l'ont inspecté et ils ont découvert une bombe de fabrication garlemaldaise à l'intérieur !
Wilred : M-mais comment est-ce possible ? Les Immortels et les Braves du Cristal surveillent tous les accès !
Thancred : La seule explication plausible, c'est que les Impériaux ont un complice parmi les employés du site.
Wilred : Messires Thancred et Papalymo ? Vous êtes venus nous prêter main-forte ?
Papalymo : Oui ! Yda, Y'shtola et Moenbryda sont là, elles aussi. Vous n'aurez pas trop de bras supplémentaires pour fouiller l'usine de fond en comble !
Il y a des tonz de combustible hautement inflammable dans ces cuves. Si jamais une bombe explosait, nous serions tous cuits !
Wilred : J-je vois... Je vais de suite prévenir mes compagnons de la quatrième escouade.
Edelstein : Si jamais vous trouvez un sac abandonné ou une caisse suspecte, ne les ouvrez surtout pas. Apportez-les-moi et mes hommes s'occuperont du reste.
Thancred : C'est compris. Bien, mettons-nous au travail !

Edelstein : Quatre !? Tudieu ! Si ces caisses contiennent vraiment des explosifs...
Les Héritiers et mes hommes m'ont eux aussi rapporté divers objets suspects. Je pense que tout danger est écarté.
Malheureusement, cette bonne nouvelle s'accompagne aussi d'une mauvaise...