Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Espoirs déçus

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Après une absence de plusieurs jours, Bertliana est revenue à Petite Ala Mhigo, épuisée et couverte d'ecchymoses. Wilred, qui l'a croisée à l'entrée du hameau, est entré dans une rage furieuse quand il a appris ce qui lui était arrivé. Inquiet, Gundobald vous a demandé de patrouiller Petite Ala Mhigo et de surveiller les agissements de la bande à Wilred.

D'après les réactions que vous avez recueillies, Wilred et sa bande semblent avoir déjà mis leur plan en action. Retournez immédiatement auprès de Gundobald et montrez-lui le vieux couteau de chasse et la carte de Zanr'ak que vous avez trouvés.

Gundobald pense que Wilred et sa bande projettent de s'introduire à l'intérieur de la forteresse Amalj'aa pour y dérober des cristaux. Partez en direction du sud-est et retrouvez les jeunes Mhigois avant qu'un malheur n'arrive.

Le plan de Wilred a échoué, et avec lui tous ses espoirs de récupérer sa patrie. Retournez à Petite Ala Mhigo et parlez avec Gundobald.

Wilred vous a raconté que c'est l'homme masqué qui lui a donné l'idée d'utiliser des cristaux pour invoquer Rhalgr le Destructeur. Qu'est-ce que Lahabrea, si c'est bien lui qui se cache derrière ce masque, espérait accomplir en mettant un tel pouvoir entre les mains de jeunes irresponsables ?

Déroulement

  1. Inspecter le hameau et parler aux jeunes.
    • Prenez la carte de Zan'rak un peu au sud de Gundobald.
    • Allez dans la partie est du hameau. Parlez à la "Jeune fille folle de rage".
    • Ramassez le vieux couteau de chasse à côté.
    • Montez à "l'étage" supérieur et parlez au "Jeune plein d'élan".
    • Parlez à Wilred.
  2. Donner les indices à Gundobald.
  3. Parler à Wilred pour commencer un combat.
    • Le combat est limité au niveau 31.
    • Vous êtes accompagné par Gundobald, Wilred et des jeunes mhigois (Pugiliste et Élémentaliste).
    • Le combat est perdu si Gundobald ou Wilred tombent.
    • Vous êtes opposé à une troupe d'Amalj'aa dont un boss : Hemozz Teh.
    • Une deuxième vague d'Amalj'aa rejoignent le combat après quelques instants.
    • Une autre vague ennemie rejoint le combat encore après, composée de soldats subjugués.
    • Tous les ennemis doivent être vaincu pour remporter la victoire.
  4. Parler à Gundobald.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Gundobald : Wilred a dit qu'il aurait bientôt les moyens de faire tomber l'Empire. Je me demande de quoi il parle...
Bertliana : (souffle) (souffle)
Gundobald : Bertliana !? Grands Dieux, que t'est-il arrivé ?
Bertliana : J'étais sortie chercher de la nourriture... (souffle) quand soudain des hommes de la brigade des Cadavres m'ont capturée... Ils m'ont conduite dans leur repaire et... (sanglote)
Ils m'ont frappée, rabaissée, humiliée... (sanglote) Ils ont dit que c'était ma faute... que je souffrais parce que je me raccrochais à des illusions... (snif)
Est-ce un crime de rêver de sa patrie ? N'a-t-on pas le droit d'être fiers d'être Mhigois ?
Gundobald : N'écoute pas ces médisances, mon enfant. Nos rêves sont notre espérance. Dis-moi, as-tu raconté cette histoire à quelqu'un d'autre ?
Bertliana : Wilred... Je l'ai croisé à l'entrée du village... Snif ! Quand je lui ai dit ce qui m'était arrivé, il est devenu fou furieux... Je ne l'ai jamais vu dans un tel état...
Gundobald : Tout cela ne me dit rien qui vaille... J'ai peur que ces jeunes ne fassent quelque chose d'irréfléchi. Est-ce que tu pourrais faire un tour dans le hameau et t'assurer que tout est normal ? Je vais rester un peu auprès de Bertliana en attendant qu'elle se remette de ses émotions.

Jeune fille folle de rage : Ce que ces ordures ont fait à Bertliana est impardonnable ! Et dire qu'ils osent nous traiter de moins que rien... Raaah ! J'enrage !
Wilred a raison ! Il est temps de mettre fin à nos souffrances ! Il vaut mieux mourir pour une cause que vivre sans but !
Jeune plein d'élan : Si notre plan réussit, l'Empire sera impuissant face à nous ! Nous pourrons alors changer le monde pour en créer un meilleur !
N'en déplaise au vieux gorille, il est hors de question que je passe le restant de mes jours dans cette grotte moisie ! ... Bon sang, mais où est-ce que j'ai foutu cette carte de malheur !?
Wilred : Ô Rhalgr... Ô protecteur du peuple mhigois... Je t'implore de tout mon cœur... Entends mes prières et donne-moi ta force...
Encore toi !? Hmpf ! Tu arrives trop tard ! Notre plan est déjà en marche !
Lorsque nous aurons les cristaux en main, plus rien ni personne ne pourra nous arrêter !

Gundobald : Je ne sais pas si c'est moi qui me fais des idées, mais j'ai l'impression que des jeunes se sont éclipsés discrètement... Tu as remarqué quelque chose de ton côté ?
Un vieux couteau de chasse... et une carte de Zan'rak ? Hmmm... Cette histoire de cristaux m'interpelle... Se pourrait-il qu'ils... Non !? Ils n'oseraient pas ? Ce serait de la folie pure et simple !
Ces idiots ne réalisent pas à quel point les Amalj'aa sont dangereux. Ils se feront tuer avant même de pouvoir entrer dans la forteresse !
D'après cette carte, ils sont partis en direction de l'est. Si nous nous dépêchons, nous pourrons peut-être les rattraper avant qu'il ne soit trop tard.

Gundobald : Wilred ! Où sont les autres ? Ne me dis pas qu'ils sont tous...
Wilred : C'est pas ce qui était censé se passer... On devait récupérer les cristaux et les utiliser pour... (sanglote) chasser les Garlemaldais...
Gundobald : Allons, ressaisis-toi mon garçon !
Wilred : (sanglote) I-il nous a dit que... Snif ! que si on priait et qu'on utilisait le pouvoir des cristaux, Rhalgr se manifesterait sous nos yeux...
C'est pour ça qu'on est allés à Zan'rak... Mais les Amalj'aa nous ont tout de suite repérés et on s'est enfuis...
Amalj'aa : Misérables vermines ! Voler nos précieux cristaux, vous vouliez ! Le payer de votre vie, vous allez devoir !

Gundobald : Ces enfants ont fait une erreur, je l'admets et je m'en excuse. Je vous assure qu'ils seront punis comme il se doit et qu'ils ne vous causeront plus jamais de soucis. Foi de Gundobald.
Ces jeunes sont peut-être immatures, mais ils représentent l'espoir de tout un peuple ! Et cet espoir, je le protégerai de ma vie s'il le faut !
Par Rhalgr ! Quel talent et quelle puissance ! Tu n'as pas dû ménager tes efforts pour en arriver là. Aah ! Ça me rassure de voir qu'il y a encore des hommes de ta trempe en Éorzéa. Si seulement ces jeunes sots pouvaient en prendre de la graine...
Bon, assez bavardé. Cet endroit est dangereux, mieux vaut éviter de s'éterniser. Retournons à Petite Ala Mhigo.
Wilred : A-attendez, ne partez pas ! Nous devons récupérer les cristaux ! Ils sont juste là !
Gundobald : Est-ce l'ignorance ou la naïveté qui t'aveugle à ce point ? N'as-tu donc pas vu ces hommes dont l'âme était possédée ?
Les Immortels cherchent à minimiser le problème, mais c'est le sort tragique qui est réservé à tous ceux qui se laissent subjuguer par une divinité. Est-ce que tu veux vraiment finir comme ces damnés de la terre ?
Wilred : Q-quoi ? Mais... c'est impossible ! L'homme masqué ne m'a pas parlé de ça ! Il a dit qu'on pourrait vaincre l'Empire si on invoquait Rhalgr !
Gundobald : Nous reparlerons de tout ça à Petite Ala Mhigo. Je suis sûr que ton histoire intéressera notre amie aventurier.

Gundobald : Fini les mensonges, Wilred ! Dis-nous tout ce que tu sais.
Wilred : J'étais dehors en train de discuter avec les autres quand, tout à coup, cet homme est apparu devant nous.
Il nous a parlé de Rhalgr, des cristaux... Il nous a dit qu'on pourrait prendre notre avenir en main et renverser l'Empire... puis il a disparu. On ne l'a plus jamais revu après ça.
Je voulais tellement y croire que je n'ai pas douté un instant de son histoire... Enfin, grâce à lui, j'aurai au moins fini par comprendre que nous pouvions rien faire pour changer notre destin. Les Mhigois sont condamnés à vivre et mourir comme de misérables bêtes sauvages...
Gundobald : Écoute-moi bien, Wilred. Ce n'est pas la terre qui nous héberge qui nous définit en tant qu'humains, mais les rêves que nous gardons en nos cœurs. Toi, et toi seul, peux décider de la façon dont tu veux vivre.
Quel que soit ton choix, n'oublie jamais que tu dois ta vie à cet aventurier... un étranger.
Wilred : Je... Je ne l'oublierai pas, je vous le promets.
Merci pour ton aide et... désolé d'avoir essayé de te tuer, du coup.
Gundobald : Je tiens également à te remercier à mon tour. C'est rassurant de savoir qu'il y a encore des âmes généreuses comme toi en ce bas monde. Petite Ala Mhigo n'est certainement pas l'endroit le plus accueillant de la planète, mais sache que tu seras toujours le bienvenu.