Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Du ragoût pour les héros

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Désespéré de remonter le moral de ses troupes, le sergent-major Cracked Fist s'est inspiré de l'histoire d'un ancien général gridanien, et vous demande votre aide pour préparer du ragoût et le distribuer à ses hommes. Allez d'abord obtenir la viande en tuant quelques basilics.

Vous avez assez de morceaux de viande de basilic. Mettez-les dans la marmite bouillante, juste à l'extérieur du camp.

La cuisson de la viande nécessite un peu de temps. Surveillez les ingrédients jusqu'à ce que le ragoût soit prêt.

Le délicieux fumet qui s'échappe de la marmite bouillante vous dit que c'est prêt. Prenez le ragoût dans les bois.

Vous avez trois bols de ragoût de basilic en main. Distribuez-les aux soldats du camp de Brumebleue qui ont l'air d'en avoir le plus besoin.

Les bols de ragoût de basilic ont l'air d'avoir eu l'effet escompté. Faites part de cette constatation à Cracked Fist.

Le sergent-major vous a remercié d'avoir remonté le moral de ses troupes. Grâce à vous, et à vos talents culinaires, ses hommes se rappellent du rôle qu'ils doivent jouer dans la prochaine phase de l'opération.

Déroulement

  1. Obtenir 3 morceaux de viande de basilic.
  2. Mettre les morceaux de viande de basilic dans la marmite bouillante.
  3. Surveiller la cuisson.
  4. Retirer le ragoût de la marmite bouillante.
  5. Distribuer les bols de ragoût de basilic aux soldats.
  6. Faire un rapport à Cracked Fist.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Cracked Fist : J'ai un service à vous demander, en tant que camarade d'armes de l'Alliance. Comme je vous l'ai expliqué, le moral de la garnison est en berne. J'ai horreur de l'admettre, mais c'est en partie ma faute.
Je n'ai aucune expérience de ce genre de campagnes de grande envergure, voyez-vous, et ce fait rend nerveux les hommes et femmes qui sont sous mes ordres.
Cherchant un moyen de les motiver, je me suis rappelé l'histoire d'un général gridanien du siècle dernier. Il s'appelait Vainchelon et était un lancier de grand renom. Malgré son rang, il n'hésitait pas à cuisiner les repas de ses hommes lorsqu'ils étaient en campagne.
Tous les officiers savent que briser le pain avec leurs subalternes est un moyen d'encourager l'esprit de camaraderie, mais Vainchelon est allé plus loin. En préparant ce pain, il leur a montré qu'il était vraiment l'un d'eux, un héros et un camarade.
Je ne présume pas de moi-même au point de vouloir me comparer à un héros, je me suis dit que je pourrais imiter son geste... ce qui démontre à quel point je suis désespéré de résoudre cette situation.
J'avais donc commencé à préparer du ragoût de basilic, me demandant si ça allait être bon, lorsqu'un véritable héros est arrivé. Je veux bien sûr parler de vous.
Je vous en serais extrêmement reconnaissant si vous vouliez bien vous occuper de la cuisson à ma place. Il n'y a pas grand-chose à faire, tout ce qui manque c'est un peu de viande de basilic, que l'on peut obtenir facilement au nord de cet avant-poste. Vous n'aurez qu'à mettre ça dans la marmite hors du camp.
Lorsque le ragoût sera prêt, j'aimerais que vous le distribuiez à mes hommes. Le fait d'être servis par vous leur remontera certainement le moral. Je doute que cela aurait le même effet venant de moi.

Betyn : Je sais, je vais me faire porter pâle. Comme ça, je n'aurai pas à aller au casse-pipe. Peut-être même qu'ils me renverront auprès des miens. Un homme de plus ou de moins, ça ne changera rien, après tout...
Vous avez préparé ce ragoût... pour moi !? Je... je n'ai jamais espéré que je partagerais un repas avec un héros. J'ai toujours rêvé d'être un héros, moi aussi, vous savez. Si j'ai pris les armes, c'est pour protéger ma famille... Et c'est ce que je vais faire ! Je ne vais pas fuir, ni aujourd'hui, ni jamais !
Zezeragi : Brrr... C'est tellement glauque ici... et j'ai froid... J'aurais pas dû m'engager... Tuer des Garlemaldais ne ramènera pas mes amis morts...
Mmh, ça sent bon... Oh, mais vous êtes ce célèbre aventurier qui a terrassé Rhitahtyn ! C'est un honneur de rencontrer un héros comme vous ! Et ce ragoût, ça aiguise ma soif de vengeance ! Attendez un peu, chiens d'Impériaux ! Je m'en vais vous massacrer !
Adelena : Par les Douze, tout ceci est tellement désespéré ! Les Garlemaldais vont nous écraser avec leurs machines monstrueuses ! Nous... nous allons tous mourir...
Je.. je suis désolée. Je ne sais pas ce qui m'a prise. Vos encouragements et cet appétissant ragoût m'ont redonné courage. Oui, je sens un feu brûler dans mon ventre...! À moins que ça ne soit juste le venin de basilic ?

Cracked Fist : Votre ragoût de basilic a fait des merveilles ! Le moral de nos troupes n'a jamais été aussi haut ! Je ne pourrai jamais vous remercier assez !
Cette situation quasi désespérée, ajoutée à cette maudite obscurité, les avait découragés, et ils avaient quelque peu oublié la cause pour laquelle ils se battent. Mais votre présence et vos talents culinaires leur ont permis de s'en rappeler. Je sais qu'ils joueront leur rôle dans la défense d'Éorzéa et des leurs.