Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Conditions de travail difficiles

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Tataru est si débordée avec les préparatifs du déménagement qu'elle ne peut plus faire son travail de réceptionniste convenablement. Peut-être qu'elle retrouverait le sourire si vous lui rapportiez des feuilles de son thé préféré ? Apparemment, il serait possible de s'en procurer dans le Coerthas. Allez au camp de la Tête du dragon et interrogez Medguistl.

Manque de chance, Medguistl n'a plus de feuilles de thé des hautes terres en réserve. Elle pense toutefois qu'Emanuel, le négociant en spiritueux, sera en mesure de vous en fournir.

Comme vous pouviez vous en douter, Emanuel n'a pas de thé en stock en ce moment. Bien qu'il vous ait proposé de passer commande à son fournisseur, il pense que vous aurez plus vite fait d'aller en cueillir vous-même. Allez au sud-ouest du camp et prélevez des feuilles sur les théiers des hautes terres.

Vous avez prélevé quatre grosses poignées de feuilles de thé des hautes terres. Retournez au refuge des sables et donnez-les à Tataru.

Alors qu'elle s'apprêtait à déguster son thé fraîchement infusé, Tataru s'est souvenue de quelque chose de très important. Qu'a-t-il bien pu se passer dans la forêt de Sombrelinceul pendant votre absence ?

Déroulement

  1. Parler à Medguistl, au camp de la Tête du dragon.
  2. Parler à Emanuel.
  3. Prélever 4 feuilles sur les théiers des hautes terres.
    • Il est possible que 2 biast givré de niveau 48 apparaissent après avoir récupéré une feuille de thé.
  4. Donner les feuilles de thé des hautes terres à Tataru.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Tataru : Ce déménagement me rend folle, je n'ai pas une minute à moi ! Bien sûr, je ne suis pas à plaindre comparé à Minfilia et Alphinaud.
Le seul truc qui me chiffonne, c'est que je ne suis plus capable de faire mon travail de réceptionniste dans de bonnes conditions. L'une des tâches qui m'incombent, et qui me tient particulièrement à cœur, c'est de donner le sourire aux gens qui nous rendent visite.
D'habitude, je discute quelques minutes avec eux autour d'une bonne tasse de thé. Hélas, ces temps-ci, je dois me contenter du strict minimum : un simple “bonjour” et un banal “au revoir”.
Il y a deux raisons à cela. La première, vous la connaissez, c'est ce fichu déménagement. La seconde, c'est tout simplement parce que je n'ai plus de thé en réserve.
J'utilise uniquement des feuilles des hautes terres, car elles ont des propriétés tonifiantes pour l'organisme. Elles sont relativement rares, et donc chères, mais quand on aime on ne compte pas, pas vrai ?
J'en arrive donc à l'objet de ma requête. Je voudrais que vous m'en rapportiez quelques poignées, histoire que je puisse tenir le coup jusqu'au déménagement. Vous avez passé un certain temps dans le Coerthas, vous devez certainement connaître quelqu'un qui doit savoir où s'en procurer, non ?

Medguistl : Si je me souviens de vous ? Mais bien sûr ! Comment pourrais-je oublier le héros qui a sauvé maître Haurchefant ! Dites-moi, quel bon vent vous amène au camp de la Tête du dragon ?
... Du thé des hautes terres ? Ah, vous n'avez pas de chance, j'ai épuisé ma réserve il y a quelques jours.
Laissez-moi réfléchir... Hmmm... Je sais qu'il y a des gens qui aiment couper leur thé avec un peu de cognac. Vous devriez aller voir Emanuel. Ce négociant en spiritueux pourra peut-être vous aider.

Emanuel : Qu'est-ce qu'il lui faut au monsieur ?
... D-du thé des hautes terres ? Euh, il m'arrive effectivement d'en commander pour les habitués, mais je n'en ai pas en stock actuellement.
Je peux essayer de contacter mon fournisseur, si vous voulez, mais vous aurez certainement plus vite fait d'aller cueillir des feuilles vous-même. Vous devriez pouvoir trouver des théiers au sud-ouest du camp, si mes souvenirs sont bons.
Je préfère vous prévenir, toutefois. Les monstres qui rôdent dans cette zone sont particulièrement dangereux. C'est d'ailleurs pour cette raison que ce thé est si rare ; les botanistes prêts à risquer leur peau pour s'en procurer se comptent sur les doigts de la main.
J'aimerais beaucoup vous aider, surtout après tout ce que vous avez fait pour nous, malheureusement, je ne suis qu'un simple marchand... Je prierai toutefois la Conquérante pour qu'elle vous accorde sa protection.

Tataru : Avez-vous réussi à trouver des feuilles de thé des hautes terres comme je l'ai demandé ?
Oui, oui, oui ! C'est exactement ce que je voulais ! Merci, <joueur> !
Je vais de suite m'en préparer une tasse !
♪ La la laaa, on verse de l'eau chaude dans la théière !
♪ La la la laaa, on laisse infuser les feuilles pendant deux minutes !
♪ Et on fait boum, boum, tra la la, bobom bobom, la la...

Ah ! Je savais bien que j'avais oublié de vous dire quelque chose !
Un incident s'est produit dans la forêt de Sombrelinceul pendant votre absence !