Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Chacun voit midi à sa porte

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

Tataru vous a transmis un message de la part d'Alphinaud, qui demande à ce que vous le rejoigniez aussi vite que possible. Vous le retrouverez à la promenade royale, à Ul'dah.

Vous avez assisté à la session extraordinaire de l'Alliance Éorzéenne. Les dirigeants des trois grandes cités-États ont expliqué qu'ils ne pourraient pas envoyer de forces dans le Coerthas faute de ressources suffisantes. Ils ont toutefois donné leur accord pour que les Braves du Cristal participent à la défense d'Ishgard. Raubahn, de son côté, vous a exhorté à réunir un corps d'aventuriers d'élite comme lors de l'opération “la marche des Preux”. Parlez à Alphinaud pour qu'il vous donne son ressenti.

Alphinaud n'a pas caché sa déception quant au résultat de la réunion. Alors qu'il s'entretenait avec vous, le capitaine Ilberd l'a appelé sur sa linkperle pour lui annoncer que les dragons se dirigeaient actuellement vers Ishgard. Après avoir donné ses instructions, le jeune commandant vous a demandé d'aller aux Portes du Jugement afin d'aider les templiers à protéger l'Avancée de la Foi. Rendez-vous dans les Hautes terres du Coerthas central et parlez à Marcelain.

Marcelain vous a dit que plusieurs groupes de dragons ont été repérés à différents endroits du Coerthas. Il vous a demandé de prêter main-forte aux francs-tireurs pendant que lui et ses hommes installent des canons le long de l'Avancée de la Foi. Allez au poste de l'Arête blanche et abattez les Dravaniens.

Votre intervention a permis d'épargner la vie de quelques volontaires. Rendez-vous à Providence sans perdre de temps.

Vous avez abattu de nombreux dragons et sauvé les soldats qui les affrontaient d'une mort certaine. Retournez aux Portes du Jugement et faites un rapport à Marcelain.

Vous avez fait votre rapport à Marcelain. Le gardien a juré de tuer tous les dragons pour venger ceux qui sont tombés sous leurs coups.

Déroulement

  1. Parler à Alphinaud, à Ul'dah.
  2. Parler à Alphinaud.
  3. Parler à Marcelain, aux Portes du Jugement.
  4. Abattre les dragons, à l'Arète blanche.
  5. Abattre les dragons, à Providence.
  6. Faire un rapport à Marcelain.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Tataru : Oh là là, quelle idiote ! J'ai complètement oublié de vous dire quelque chose de très important !
Alphinaud m'a contactée sur ma linkperle, tout à l'heure. Il veut que vous le rejoigniez au district politique d'Ul'dah aussi vite que possible.
Il a organisé une réunion d'urgence avec tous les dirigeants des cités-États et il insiste pour que vous y participiez.
Négocier l'envoi de troupes dans le Coerthas sera sans doute très difficile compte tenu des relations entre l'Alliance et Ishgard... Je compte sur vous pour l'épauler dans sa tâche !

Alphinaud : J'ai essayé de vous appeler sur votre linkperle, mais je ne suis pas parvenu à vous joindre. Vous devriez la faire réviser à l'occasion, elle est peut-être en panne.
En tout cas, je suis ravi que vous ayez pu venir. J'aurais préféré m'entretenir individuellement avec chaque dirigeant, mais ils ont décidé de convoquer une session extraordinaire de l'Alliance Éorzéenne.
Ils ont insisté pour que vous soyez là, vous aussi, c'est pourquoi je vous ai fait appeler. Bref ! Ne les faisons pas attendre plus longtemps.
Merlwyb : Nous sommes bien au fait des problèmes d'Ishgard, et nous sommes d'accord avec ton analyse.
Alphinaud : Dans ce cas, vous n'avez aucune objection à ce que les Braves du Cristal interviennent ?
Raubahn Aldynn : Aucune de la part d'Ul'dah.
Kan-E-Senna : Gridania ne s'y oppose pas non plus.
Merlwyb : Les Braves du Cristal sont sous ton commandement, Alphinaud. Fais comme bon te semble. Nous espérons que vous serez triomphants.
Alphinaud : À vrai dire, j'espérais que vous nous offririez de l'aide en plus de vos accords. Je sais que vous en avez les moyens.
Merlwyb : Je pense que tu surestimes ta connaissance de nos problèmes. Les Garlemaldais et les tribus barbares ne sont pas les seules menaces qui nous touchent.
Nous ne sommes pas en mesure d'apporter notre soutien à la protection d'Ishgard. Nous devons avant tout assurer la nôtre.
Kan-E-Senna : Nous ne souhaitons pas non plus abandonner la défense de nos intérêts dans la plaine de Carteneau. Teledji Adeledji et les siens ne manqueraient pas l'opportunité d'en prendre le contrôle.
Alphinaud : Mais les Dravaniens sont prêts à attaquer Ishgard à tout moment. Ne me dites pas que vous préférez rester cachés derrière vos murs !?
Raubahn Aldynn : Personne ne se cache, mon garçon. Nous fournirons toute l'aide que nous pourrons.
Merlwyb : Oui, aide est le terme qui convient. Je peux difficilement affecter plus que quelques unités.
Kan-E-Senna : J'aimerais vraiment pouvoir faire plus pour cette cause. Mais sans doute que cela ne sera pas nécessaire. Il y a nombre de compagnies libres qui souhaitent se rendre utiles.
Raubahn Aldynn : Faire appel aux aventuriers... Oui, cela me semble être la solution idéale.
Alphinaud : Je n'en crois pas mes oreilles ! Vous êtes prêts à confier l'avenir d'Ishgard à des soldats indépendants !?
Les crises comme celle-ci sont la raison même pour laquelle l'Alliance a été créée ! Il est de notre devoir d'aider nos semblables !
Merlwyb : Je n'ai d'obligation qu'envers ma Cité et mon peuple.
Si tu crois que nous allons risquer notre sécurité pour le bien-être d'une nation étrangère, tu te trompes cruellement.
L'intérêt de Limsa Lominsa passe en premier, suivie de l'Alliance, puis, si les circonstances le permettent, d'Ishgard et du reste.
Si tu ne peux pas comprendre un concept aussi simple, tu n'as sans doute pas ta place à cette table.
Alphinaud : Pardonnez-moi, Amirale. J'aurais dû être plus prudent avant de parler...
Raubahn Aldynn : Je te conseille vivement de rassembler un corps d'aventuriers d'élite, tout comme lors de “la marche des Preux”, si ce n'est pas déjà le cas.
Si vous le permettez, Votre Altesse, j'aimerais proposer une réorganisation de nos forces.
En confiant momentanément la protection d'Ul'dah aux lames de cuivre, nous devrions être capables d'envoyer un plus large contingent à la rescousse d'Ishgard.
Votre Altesse...?
Nanamo Ul Namo : Ah, euh, oui. Fais comme bon te semble, Raubahn.
Raubahn Aldynn : Son Altesse ne se sent pas bien ?
Dame d'honneur de Nanamo : Autant que je sache, Sa Grâce est en parfaite santé.
Raubahn Aldynn : Tant mieux, dans ce cas.

Alphinaud : La réunion n'a pas pris la tournure que j'espérais. J'aurais voulu que l'Alliance Éorzéenne contribue à la protection d'Ishgard, mais finalement c'est à vous que les membres ont délégué cette responsabilité...
C'est un résultat plus que décevant, mais nous n'avons pas le choix. Sire Aymeric et sire Haurchefant ont besoin de nous.
Vous et moi, ensemble, nous défendrons Ishgard comme nous défendons le reste d'Éorzéa !
... Capitaine Ilberd ? Que se passe-t-il ?
Les Dravaniens avancent sur Ishgard !?
Ordonnez immédiatement à l'unité spéciale d'intervention de se rendre sur place. Quant à vous, je veux que vous alliez au Vigile d'acier avec vos hommes et que vous assistiez les chevaliers de la maison Durendaire dans leurs opérations.
N'hésitez pas à vous servir des canons pour abattre les dragons qui chercheraient à atteindre la cité par la voie des airs ! Je vous rejoins aussitôt que possible.
L'heure est grave, <joueur>. Je veux que vous alliez aux Portes du Jugement et que vous commandiez le groupe de francs-tireurs qui protégera l'Avancée de la Foi.
Le chevalier Marcelain vous donnera de plus amples informations à votre arrivée. Bonne chance et que les Douze vous gardent !

Marcelain : Oh, vous êtes le Hyur chargé de commander l'unité d'aventuriers dépêchée par l'Alliance Éorzéenne ? Ravi de vous rencontrer ! Je suis Marcelain, chevalier d'Ishgard et gardien des Portes du Jugement.
Nos éclaireurs ont repéré deux divisions dravaniennes non loin d'ici.
Les dragons essaient sans doute de disperser nos troupes avant de lancer leur assaut sur la cité.
Des Braves du Cristal ainsi que des francs-tireurs sont partis les éliminer. Si vous le voulez bien, j'aimerais vous demander de les assister dans leur sale besogne.
Pendant ce temps-là, les autres templiers et moi-même allons installer des canons anti-dragon le long de l'Avancée de la Foi. Les écailleux pourront bien rappliquer par centaines s'ils le veulent, ils n'atteindront jamais le cœur d'Ishgard !

Marcelain : J'attendais votre retour avec impatience, aventurier. J'espère que vous et les autres avez fait un massacre !
... Plusieurs des nôtres ont été tués !? Raah ! Maudits dragons! Pour chacun d'entre nous qu'ils fauchent, nous en abattrons cent ! Nous les exterminerons jusqu'au dernier !