Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Baron que de nom

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

L'air grave, Leofric vous a demandé de vous rendre à la villa de Quiveron et d'abattre le baron Quiveron troisième du nom. L'homme en question ne serait en fait qu'un vulgaire voleur qui se cacherait sous le titre de Baron pour détourner l'attention de ses activités criminelles.

Vous avez vaincu le baron Quiveron troisième du nom et tous ses hommes. Retournez à Désespérance pour annoncer la nouvelle à Leofric.

Vous avez raconté à Leofric ce qui s'est passé à la villa. Grâce à votre courage, les réfugiés de Désespérance vont pouvoir vivre des jours meilleurs. Quant à Leofric, il semble avoir une résolution qu'il s'est promis de tenir...

Déroulement

  1. Vaincre le Baron, 2 gardes de la villa et 2 domestiques de la villa.
  2. Parler à Leofric.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Leofric : Ami aventurier, j'ai un service à te demander. Crois-moi, je n'en suis pas fier. Mais ma faiblesse ne me laisse pas le choix...
Ce service... Je voudrais que tu ailles à la villa de Quiveron et que tu mettes le baron Quiveron troisième du nom ainsi que ses sbires hors d'état de nuire.
Cet homme s'est autoproclamé Baron, mais il n'est rien d'autre qu'un vulgaire voleur ! Il s'est approprié la villa d'Eolande Quiveron, une ancienne du Cartel, après son décès lors du Fléau, et elle lui sert maintenant de repaire pour ses activités criminelles.
Alors que la vie dans ce refuge est déjà plus misérable que tout, cette bande de vauriens y fait régner l'anarchie et la terreur. Tiens, ces derniers temps, ils se sont lancés dans un commerce plus que douteux... Ça ne peut plus durer !
Grrr... Si seulement j'étais plus fort, j'irais moi-même leur donner une bonne leçon, tu peux me croire ! Mais je ne peux que m'en remettre à toi... Je t'en prie, <joueur>, pour que justice soit faite !

Leofric : Ah, te revoilà! Je commençais à me demander s'il ne t'était pas arrivé quelque chose. Je ne me le serais jamais pardonné... Mais tu es bien là, et c'est le principal !
Tu as fait une bonne action, <joueur>, et Désespérance t'en remercie. J'ai encore du mal à accepter que cette villa, si glorieuse par le passé, était devenue le repaire d'immondes bandits. Les temps changent, et pas toujours pour le mieux...
Quelle ironie... Ces événements tragiques sont le parfait reflet de ma propre situation. Un jour tutoyant les sommets de la hiérarchie des lames de cuivre, le lendemain mis de côté à cause d'un désir de justice que je n'ai su taire...
<Joueur>, tu es un exemple pour moi. C'est peut-être grâce aux vaillants aventuriers comme toi que Désespérance entreverra un jour une lueur d'espoir... et que je retrouverai confiance en moi.