Icone Mini momie.png Wiki zombi

Ce wiki n'est plus entretenu. Les informations qui y sont contenues sont pour la plupart obsolètes.

Avis de tempête

De Le wiki Final Fantasy XIV Online - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Résumé ( Spoil ! )

La situation actuelle n'est pas sans rappeler celle que vous avez connue quelques lunes plus tôt, lorsque le Primordial Titan s'est manifesté sur l'île de Vylbrand. D'après Y'shtola, l'invocation de Léviathan serait imminente. Face à cet ultimatum, Minfilia préfère gagner du temps et obtenir ses informations à la source en se renseignant auprès de l'amirale Bloefhiswyn. Allez à Limsa Lominsa et demandez à Zanthael de vous conduire au salon de l'Amiral, où Merlwyb se chargera de vous briefer.

L'amirale Bloefhiswyn a mis en place une opération de grande envergure visant à empêcher les hommes-poissons d'invoquer leur divinité. Si tout se passe comme prévu, les Héritiers resteront spectateurs. Dans le cas contraire, c'est à vous que reviendra la difficile tâche d'éliminer la menace primordiale. Rendez-vous au camp de la Vallée du Crâne et demandez à Falkbryda si elle a des nouvelles de la patrouille de reconnaissance.

Dans son emportement, la commandante des tempêtes a complètement oublié de vous parler de la patrouille de reconnaissance. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?

Déroulement

  1. Parler à Merlwyb, au salon de l'Amiral.
  2. Parler à Falkbryda, au camp de la Vallée du Crâne.

Dialogues

Dialogues ( Spoil ! )

Minfilia : Il est indispensable de bien connaître son ennemi pour le combattre efficacement. Hélas, on ne sait absolument rien sur Léviathan. Les seuls à l'avoir jamais affronté sont les membres de la Fratrie des gabiers. Cette situation n'est pas sans rappeler le cas de Titan...
Y'shtola semble croire que l'invocation de la divinité sahuagine est imminente. Nous devons agir rapidement.
Plutôt que de glaner des bribes d'information à gauche à droite, je propose que nous allions directement à la source. L'amirale Bloefhiswyn sera certainement plus à même de nous renseigner.
Je vais la prévenir de notre visite afin qu'elle se tienne prête à nous recevoir. Pars devant, les autres et moi te rejoindrons à Limsa Lominsa.

Merlwyb : Mes amis, l'heure est grave... Comme vous le savez, les Sahuagins s'apprêtent à invoquer leur Primordial.
D'après nos informations, le rite devrait avoir lieu dans leur base terrestre, au Frai de Sapsa. Je suis forcée d'admettre que je les avais sous-estimés.
Je ne m'attendais pas à ce qu'ils aient recours à leurs larbins des pillards du serpent pour rassembler les cristaux nécessaires à l'invocation. Quand nous avons compris ce qui se passait, il était déjà trop tard. Nous n'y avons vu que du feu...
Le Maelstrom envisage une opération de grande envergure pour tenter de circonscrire la menace. Nous allons faire tout notre possible pour prévenir l'invocation, mais si par malheur les Sahuagins arrivent à accomplir le rite, nous vous demanderons alors d'intervenir.
Est-ce que nous pouvons compter sur vous ?
Je dois vous admettre que je suis surprise. Je ne m'attendais certainement pas à voir la chef des Héritiers ici. Vous exposer ainsi est très risqué, vous savez...
Minfilia : J'ai parfaitement conscience du danger, mais il y a une chose dont je dois m'assurer en personne. S'il vous plaît, Amirale, laissez-moi vous accompagner dans cette mission.
Merlwyb : C'est moi qui ai sollicité votre aide, aussi, je ne suis pas en mesure de refuser. Ma seule condition, c'est que vous restiez à mes côtés jusqu'à ce que nous regagnions la Cité.
Nous avons envoyé une patrouille de reconnaissance au Frai. Nous ne devrions plus tarder à avoir de leurs nouvelles.
J'ai fait établir une base opérationnelle provisoire au camp de la Vallée du Crâne. Je vous propose de retrouver la commandante Falkbryda et de faire le point avec elle sur l'évolution de la situation.

Falkbryda : Hourra ! Notre héros est de retour au camp de la Vallée du Crâne ! J'aurais aimé vous accueillir dans des circonstances plus réjouissantes, mais bon...
Cette opération est capitale, autant pour Limsa Lominsa que pour Éorzéa. Si jamais nous échouons, les victimes se compteront en dizaine de milliers. Il est absolument hors de question qu'une telle chose n'arrive !